Cette page est en semi-protection longue.

Spider-Man

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le personnage de fiction. Pour les autres significations, voir Spider-Man (homonymie).

Spider-Man
Personnage de fiction apparaissant dans
The Amazing Spider-Man.

Cosplay de Spider-Man.
Cosplay de Spider-Man.

Alias Peter Benjamin Parker
(vĂ©ritable identitĂ© ; nom complet)
Black Marvel, Captain Universe (en), Chien Fou 336, Daredevil, Dr Octopus, Dusk, « l’Étonnant AraignĂ©e Â», le StupĂ©fiant Homme-sac, le Frelon, Green Hood, Iron-Spider, Man-Spider, « Monte-en-l'air Â», Prodigy, le Professeur S, Ricochet, Scarlet-Spider, Silver Spider, Spider, Spider-Boy, Spider-Hulk, Spider-LĂ©zard, Spider-Morphosis, Spider-PhĂ©nix, Spider-X-Man, « Spidey Â», « TĂȘte de toile Â», « le Tisseur Â», L'Homme araignĂ©e, L'AraignĂ©e, « Bug boy Â» (surnom donnĂ© par le Punisher), « Collants Â» (surnom donnĂ© par Iron Man) ; Peter Palmer, Ben Reilly, Tony Richards, « Tiger Â» (surnom donnĂ© par Mary Jane Watson)[1]
Naissance Forest Hills (Queens), New York, État de New York, États-Unis[1]
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sexe Homme
EspÚce Humain altéré
Cheveux ChĂątains[1]
Yeux Marrons[1]
ActivitĂ© Justicier, aventurier, inventeur, PDG de Parker Industries (en), conseiller spĂ©cial Ă  l’École Jean Grey, ancien chercheur aux Laboratoires Horizon, ingĂ©nieur de Tricorp Research, photographe indĂ©pendant, assistant d'enseignement universitaire, enseignant de lycĂ©e, Ă©tudiant, lutteur[1]
Caractéristique Doté de poils microscopiques sur ses mains et ses pieds qui lui permettent d'adhérer aux surfaces[1]
Pouvoirs spéciaux
Adresse Parker Industries (Hudson River, New York), le Gem Theater (New York), l’École Jean Grey (Salem Center, ComtĂ© de Westchester, État de New York) ; autrefois la Tour des Vengeurs (Manhattan, New York), la Sims Tower (Times Square, Manhattan, New York, sur la Terre-3145), le Baxter Building (Manhattan, New York), Forest Hills (Queens, New York)[1]
Taille 1,78 m[1]
Famille Célibataire (autrefois marié, mais plus personne ne s'en souvient, son mariage ayant été magiquement annulé avec un effet rétroactif)[1]

Richard Parker (pĂšre, †), Mary Fitzpatrick Parker (mĂšre, †), William Fitzpatrick (grand-pĂšre maternel, †), Benjamin Parker (oncle / pĂšre adoptif, †), May Reilly Parker (tante / mĂšre adoptive), Teresa Parker (peut-ĂȘtre sƓur), Jay Jameson (oncle par alliance), J. Jonah Jameson (cousin par alliance), John Jameson (l'Homme-Loup, cousin au second degrĂ© par alliance), Mary Jane Watson Parker (autrefois Ă©pouse, mais plus personne ne s'en souvient, aujourd'hui ex-fiancĂ©e), Philip Watson (autrefois beau-pĂšre), Madeline Watson (autrefois belle-mĂšre, †), Gayle Watson Byrnes (autrefois belle-sƓur), May Parker (Spider-Girl, fille, prĂ©sumĂ©e morte), Benjamin « Ben Â» Reilly (Scarlet Spider, clone / « frĂšre Â» / « cousin Â», †), Kaine (Scarlet-Spider, clone), Spidercide (clone, †), le Gardien (clone, †), Jack (clone, †), d'autres clones (dĂ©cĂ©dĂ©s)[1]

Affiliation Le Daily Bugle, les Nouveaux Vengeurs, les Défenseurs, les Quatre Fantastiques, les Vengeurs, le SHIELD, les Secret Avengers, la Spider Armée
Entourage Tony Stark, Madame Web (mentors)
Ennemi de Ennemis de Spider-Man

Créé par Stan Lee
Steve Ditko
Interprété par Nicholas Hammond
Tobey Maguire
Andrew Garfield
Tom Holland
Voix François Leccia (L'Homme araignée, La Riposte de l'homme-araignée)
Damien Witecka (Spider-Man, Spider-Man 2, Spider-Man 3)
Donald Reignoux (The Amazing Spider-Man, The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un hĂ©ros)
Spider-Man
Hugo Brunswick (Captain America: Civil War, Spider-Man: Homecoming, Avengers: Infinity War)
Films L'Homme araignée
La Riposte de l'homme-araignée
Spider-Man défie le Dragon
Spider-Man
Spider-Man 2
Spider-Man 3
The Amazing Spider-Man
The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un hĂ©ros
Captain America : Civil War
Spider-Man: Homecoming
Avengers: Infinity War
Avengers: Endgame
Spider-Man: Far From Home
Spider-Man 3
PremiĂšre apparition (en) Amazing Fantasy (vol. 1) #15
(août 1962)

(fr) Fantask no 4
(mai 1969, avec Amazing Spider-Man (vol. 1) #1 ; Amazing Fantasy #15 a Ă©tĂ© publiĂ© dans Iron-Man (ArĂ©dit) no 1 au 2e trimestre 1980)[1]

Éditeurs Marvel Comics
Logo de la série The Amazing Spider-Man.

Peter Parker, alias Spider-Man (souvent Ă©crit « Spiderman Â» de façon erronĂ©e), est un super-hĂ©ros Ă©voluant dans l'univers Marvel de la maison d'Ă©dition Marvel Comics. CrĂ©Ă© par le scĂ©nariste Stan Lee et le dessinateur Steve Ditko, le personnage de fiction apparaĂźt pour la premiĂšre fois dans le comic book Amazing Fantasy (vol. 1) #15 en 1962.

En France (souvent traduit par l'Homme AraignĂ©e ou simplement l'AraignĂ©e), le personnage apparaĂźt pour la toute premiĂšre fois en mai 1969, dans le no 4 du pĂ©riodique Fantask, publiĂ© aux Éditions Lug. Il s'agit en fait de la traduction du premier numĂ©ro de The Amazing Spider-Man datant de 1963. Ses origines, parues un an plus tĂŽt dans Amazing Fantasy #15, ne seront publiĂ©es en français qu'en 1980 dans un album d'Iron-Man Ă©ditĂ© chez ArĂ©dit/Artima, puis en 1981 chez Lug dans un numĂ©ro spĂ©cial de sa revue Strange[2].

Lors de sa premiÚre apparition dans Amazing Fantasy, Spider-Man est l'identité que se choisit le jeune Peter Parker aprÚs avoir été mordu par une araignée radioactive et découvert qu'il avait à cette occasion développé des super-pouvoirs. Le succÚs de ce numéro permet à Spider-Man d'avoir dÚs 1963 sa propre série, The Amazing Spider-Man.

Spider-Man est depuis lors l'un des personnages les plus populaires de l'univers des comics. Au fil des ans, d'autres périodiques lui seront consacrés, tel Spectacular Spider-Man et Peter Parker, the Spider-Man, mais The Amazing Spider-Man est toujours le magazine principal du héros.

Peter Parker meurt dans le numéro 700 de The Amazing Spider-Man mais un nouveau Spider-Man reprend le flambeau lorsque l'esprit du Docteur Octopus occupe le corps de Parker[3]. Cependant, une part de Peter demeure en vie et cohabite avec l'esprit d'Octopus dans son propre corps et le criminel laisse finalement l'ùme de Peter récupérer son corps.

Le personnage a Ă©tĂ© interprĂ©tĂ© par trois acteurs au cinĂ©ma : Tobey Maguire pour une trilogie de Sam Raimi de 2002 Ă  2007, Andrew Garfield pour deux films en 2012 et 2014 puis, Ă  la suite d'un accord avec Sony Pictures, propriĂ©taire des droits du personnage au cinĂ©ma, a Ă©tĂ© intĂ©grĂ© dans l'univers cinĂ©matographique Marvel, incarnĂ© par Tom Holland depuis 2016.

Sommaire

Création

Auteurs

L'origine de Spider-Man est complexe et plusieurs personnes (Joe Simon, C. C. Beck, Jack Kirby, Stan Lee et Steve Ditko) ont participé d'une façon plus ou moins proche à celle-ci.

À l'origine, Joe Simon en 1953 crĂ©e pour l'Ă©diteur Harvey Comics un super-hĂ©ros appelĂ© Spiderman. Il dessine aussi le logo et propose Ă  C. C. Beck de dessiner la sĂ©rie. Cependant la sĂ©rie s'arrĂȘte au niveau du projet (avec les crayonnĂ©s de Beck) car l'Ă©diteur la refuse. En 1959, Joe Simon propose Ă  Jack Kirby de travailler avec lui pour MLJ et lui donne le dossier «Spiderman». Simon et Kirby Ă  partir de ces notes crĂ©ent The Fly mais aprĂšs le no 2 ils quittent l'Ă©diteur [4].

Kirby part pour Marvel oĂč, en 1961, en s'inspirant des notes ayant servi Ă  la crĂ©ation de The Fly, il propose Ă  Stan Lee de crĂ©er un nouveau super-hĂ©ros nommĂ© Spiderman, Lee dĂ©cide de couper le nom et propose une histoire de onze pages. Steve Ditko doit encrer la sĂ©rie que dessine Kirby mais, ayant vu que Spider-Man s'inspirait de The Fly, Lee dĂ©cide de reprendre les origines et les pouvoirs du jeune super-hĂ©ros et de confier le dessin Ă  Ditko[5].

À propos du nom

La version française a Ă©tĂ© publiĂ©e par les Ă©ditions Lug, dĂšs 1969 dans la revue Fantask puis Ă  partir de 1971 dans Strange. À cette Ă©poque, il est plus communĂ©ment appelĂ© « L’Homme araignĂ©e Â» ou « L’AraignĂ©e Â» (ce dernier titre Ă©tant choisi par Lug pour dĂ©signer le personnage). Dans le comics, les autres personnages lui donnent une grande variĂ©tĂ© de surnoms plus ou moins dĂ©valorisants, tels que le « Monte-en-l’air Â» (Wall-crawler), « TĂȘte de toile Â» (Web head), « Tisseur Â» (Web-slinger), ou simplement Spidey.

Biographie du personnage

Origine

Peter Parker est le fils unique de Richard et Mary Parker. Ses parents sont tués en travaillant sous couverture pour le gouvernement[6]. Orphelin à l'ùge de six ans, Peter est alors confié aux soins de son oncle et sa tante, Benjamin et May Parker.

Devenu Ă©tudiant, un jour, Ă  la suite d'une expĂ©rience Ă  laquelle il assiste, il est mordu par une araignĂ©e radioactive[7]. Cette morsure lui confĂšre des super-pouvoirs : il obtient une force et une agilitĂ© hors du commun, la capacitĂ© d’adhĂ©rer aux parois ainsi qu'un « sens d'araignĂ©e Â» l'avertissant des dangers imminents[8].

Dans un premier temps, il met Ă  profit ses pouvoirs fraĂźchement acquis pour gagner de l'argent. Mais trĂšs vite, un drame va changer sa vie : il laisse un voleur s'Ă©chapper alors qu'il aurait pu trĂšs facilement l'arrĂȘter, prĂ©textant que ce n'est pas son problĂšme. Peu de temps aprĂšs, son oncle Ben est tuĂ© par un cambrioleur. Ivre de colĂšre, Peter se lance Ă  la poursuite de l'assassin qui, une fois arrĂȘtĂ©, se rĂ©vĂšle ĂȘtre le voleur qu'il n'avait pas daignĂ© apprĂ©hender. À partir de cet instant, sa vocation sera de lutter contre le crime et de suivre l'adage : « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilitĂ©s Â»[9].

Pour subvenir Ă  ses besoins et Ă  ceux de sa tante, en plus de ses frais d'Ă©tudes, Peter doit rapidement trouver un travail. Échouant Ă  intĂ©grer l'Ă©quipe des Quatre Fantastiques[10] et possĂ©dant un appareil photo, il a l'idĂ©e de faire des photos de lui-mĂȘme en tenue de Spider-Man, qu'il va ensuite vendre Ă  diffĂ©rents journaux. À cette occasion, il sera remarquĂ© par J. Jonah Jameson, l'irascible propriĂ©taire et rĂ©dacteur en chef du journal Quotidien (le Daily Bugle en VO) de New York, qui l'embauchera en tant que photographe indĂ©pendant. Les locaux du journal, ainsi que ses employĂ©s, joueront par la suite un grand rĂŽle dans sa carriĂšre de super-hĂ©ros.

Son patron, J. Jonah Jameson, est l'archĂ©type mĂȘme de l'envieux : selon lui, tous les super-hĂ©ros sont au mieux des profiteurs de gloire, au pire des malfaiteurs qu'il faut dĂ©masquer aux yeux du public. Spider-Man sera sa cible prĂ©fĂ©rĂ©e ; dĂšs l'instant oĂč ce dernier sauve son fils, John, Jonah Jameson considĂšre que c'est dans l'unique but de lui voler la vedette.

Peter Parker, en adolescent mal dans sa peau, a bien du mal Ă  empĂȘcher que son identitĂ© secrĂšte ne soit dĂ©voilĂ©e, du fait de la pression de l'opinion publique, la police, ses petites amies Mary Jane Watson et Gwen Stacy, sa tante May cardiaque et les criminels qu'il rencontrera lors de ses aventures.

On apprendra plus tard par Madame Web qu'il est « la force du fil de la toile de la vie Â» et que, pour prĂ©server l'avenir, il ne doit jamais se corrompre.

Identité secrÚte

Statue de cire de Spider-Man au musée Tussauds de Londres.

Bien avant que son identitĂ© secrĂšte ne fĂ»t rĂ©vĂ©lĂ©e publiquement, plusieurs personnes Ă©taient dĂ©jĂ  au courant de la double vie de Peter Parker :

  • Mary-Jane Watson est au courant depuis la premiĂšre apparition de Spider-Man, mais elle mettra trĂšs longtemps Ă  le lui dire, et plus encore Ă  l'accepter.
  • Neuf de ses ennemis (Norman Osborn, le CamĂ©lĂ©on, le Chacal, Venom, Judas Traveller, Allison Mongraine (une infirmiĂšre qui aidera Mary-Jane Ă  accoucher pour ensuite apporter l'enfant Ă  Kaine), Morlun, Angelo Fortunato et Mac Gargan) s'en serviront contre lui, au point de mettre sa famille en danger et de le faire douter de son identitĂ©. De ceux-lĂ , le Chacal, Fortunato, et Mongraine sont morts ; Judas Traveller a disparu ; Venom, Morlun et le Scorpion ne l’ont jamais rĂ©vĂ©lĂ© afin de « se rĂ©server Â» l’opportunitĂ© de le dĂ©truire.
  • Harry Osborn dĂ©couvrit le costume de Spider-Man dans la chambre de son colocataire, mais il ne cherchera pas, en gĂ©nĂ©ral, Ă  faire de mal Ă  sa famille, tout en luttant contre Parker. C'est mĂȘme en sauvant Spider-Man d'une mort certaine qu'il fera l'effort de trop qui lui coĂ»tera la vie.
  • Le Docteur Octopus lui aussi connaĂźt l'identitĂ© de Parker, mais par Ă©gard pour sa tante qu'il faillit Ă©pouser[11] cherche plutĂŽt Ă  lui venir en aide.
  • Quant Ă  Kraven le chasseur, son code de l'honneur l'empĂȘche d'utiliser l'identitĂ© de son ennemi contre lui.
  • La Chatte noire, alias FĂ©licia Hardy, connaĂźt aussi l'identitĂ© de Spider-Man aprĂšs que ce dernier lui a dit en enlevant son masque devant elle.
  • Sa tante dĂ©couvre son secret Ă  la suite de son premier affrontement avec Morlun (elle trouve le costume en lambeaux dans son appartement). Elle met du temps Ă  accepter la vie dangereuse de son neveu mais finit par l'Ă©pauler de son mieux.
  • Wolverine devinera la double identitĂ© de Spider-Man en croisant Peter dans la rue, ses sens hyper-dĂ©veloppĂ©s lui permettant de reconnaĂźtre l'odeur de l'homme araignĂ©e sur Peter Parker et, ainsi, deviner son identitĂ© secrĂšte.
  • Daredevil le rencontre plusieurs fois et malgrĂ© leurs diffĂ©rences, il est son ami le plus proche dans la communautĂ© des super-hĂ©ros. Ils connaissent mutuellement leurs identitĂ©s secrĂštes.
  • Joe « Robbie Â» Robertson et George Stacy sont sans aucun doute persuadĂ©s de la double identitĂ© de Peter Parker/Spider-Man, mais ils n'en ont jamais eu la moindre preuve, et le traitent toujours comme un hĂ©ros. D'ailleurs, quand George Stacy meurt dans les bras de Spider-Man, il l'appelle "Peter", prouvant ainsi Ă  ce dernier qu'il connaissait sa double identitĂ©.
  • Le reporter Ben Urich (par ailleurs ami de Daredevil) a devinĂ© la double identitĂ© de son collĂšgue lors de la rĂ©vĂ©lation de l'identitĂ© secrĂšte de Matt Murdock dans les pages du Daily Globe, mais ne le lui avoue que pour les besoins d'une enquĂȘte.
  • De mĂȘme, ses collĂšgues les Nouveaux Vengeurs et les Quatre Fantastiques sont tous au courant de son identitĂ© secrĂšte.
  • Layla Miller, Emma Frost, Cyclope, Kitty Pryde, MagnĂ©to, Vif-Argent, Miss Hulk et Miss Marvel la connaissent dans House of M.
  • Dans New Avengers #19, Maria Hill fait arrĂȘter Spider-Man ; il tente de s’échapper, mais un agent l’hypnotise et il tombe. Hill ordonne qu’un de ses agents fouille les pensĂ©es de Spider-Man Ă  son rĂ©veil. Elle dĂ©couvre ensuite pourquoi 90 % des mutants ont perdu leur gĂšne X.

Premiers combats

La réputation super-héroïque de Spider-Man grandit rapidement, et il fut amené à combattre un nombre ahurissant de super-vilains, dont le Docteur Octopus, l'Homme-Sable, Mystério, le Bouffon Vert et Kraven le chasseur. Peu aprÚs, plusieurs de ces criminels détournÚrent leur attention du crime pour se venger de Spider-Man. En exclusivité, Peter vendit ses photos de combats de Spider-Man au Bugle, utilisant l'argent pour aider tante May. Périodiquement, Jameson utilise ces images pour attaquer l'image publique de Spider-Man. Mais alors qu'il est incapable de détruire en permanence la réputation du tisseur, Jameson s'est assuré que l'araignée ne pourrait jamais se réjouir de l'appui de la population qu'il méritait.

Avec la nouvelle confiance que son identitĂ© secrĂšte lui procurait, Peter commença Ă  casser son image de « faible Â» Parker et de rat de bibliothĂšque. MĂȘme la fille la plus populaire de la classe, Liz Allen (qui devint plus tard Liz Osborn) commença Ă  s'intĂ©resser Ă  lui. Jaloux, le petit ami de Liz, le despote de la classe et la star du football Flash Thompson, dĂ©fia Peter dans un combat de boxe et il arriva deuxiĂšme, ce qui mena Ă  un nouveau respect pour son ancienne victime. Peter commença ensuite Ă  sortir avec la secrĂ©taire du Daily Bugle, Betty Brant, une fille timide, captivĂ©e par le danger que surmontait Peter en photographiant Spider-Man. Quand ce monde dangereux coĂ»ta la vie du frĂšre de Betty, Bennett Brant, assassinĂ© par Blackie Gaxton, Peter comprit pour la premiĂšre fois la menace mortelle que Spider-Man reprĂ©sentait pour ceux qu'il aimait.

Au-delĂ  des nombreux ennemis que Spider-Man affronta, il se fit un grand nombre d'alliĂ©s. Durant toutes ses aventures solitaires, il a rencontrĂ© d'autres hĂ©ros qui devinrent ses amis et alliĂ©s comme Daredevil, les X-Men, les Quatre Fantastiques, le Docteur Strange et Captain America. À l'inverse de l'opinion publique, la communautĂ© des super-hĂ©ros fait dans son ensemble confiance Ă  Spider-Man, au point de le contacter Ă  chaque fois qu'un danger d'ordre universel se profile Ă  l'horizon tel que Thanos, le Mage, la DĂ©esse


La famille Stacy

La premiÚre relation amoureuse sérieuse de Peter est avec Gwen Stacy. Il se lie alors d'amitié avec son pÚre, George Stacy, un officier de police retraité. Lors d'un combat avec le Docteur Octopus, George Stacy meurt en sauvant un enfant qui allait mourir écrasé par les décombres d'un immeuble. Agonisant, George lui révÚle qu'il connaissait depuis un certain temps son identité en l'appelant par son prénom. Il lui demande de prendre soin de sa fille. Ces paroles reviendront longtemps le hanter.

Le public, convaincu que Spider-Man est responsable de sa mort, le traita comme un ennemi public. Il fut attaqué par d'autres super-héros comme Iceberg des X-Men, auquel il s'allia finalement pour sauver Joe Robertson. Ces évÚnements ont provoqué également un fort ressentiment de Gwen contre Spider-Man, qui, tourmenté par la culpabilité, savait qu'il ne pourrait jamais révéler son identité authentique sans risquer de la perdre pour toujours.

À cette Ă©poque, Harry se tourne vers le LSD, avec comme consĂ©quences des problĂšmes relationnels avec Mary Jane (dont il est amoureux) et avec son pĂšre. À la suite de ces soucis, Norman redevient le Bouffon, enlĂšve Gwen et va sur le pont George Washington, dĂ©fiant Spider-Man. Au milieu du combat, Gwen tombe du pont. Spider-Man tente de la rattraper du haut du pont, mais le cou de la jeune femme s'est brisĂ© (pendant la chute ou avant)[12]. C'est l'un des moments les plus dramatiques de toute la carriĂšre de Spider-Man. Peter, fou de rage, essaie de tuer Osborn, mais celui-ci ordonna Ă  son planeur de l'empaler. Averti par son sens d'araignĂ©e, Peter esquiva l'engin qui empala le Bouffon, victime de son propre machiavĂ©lisme. Harry, sous l'effet de la drogue, assista Ă  la scĂšne et jura de venger son pĂšre. La mort de Gwen tourmentera Peter pour le reste de sa vie : est-ce que Gwen s'est brisĂ© la nuque Ă  cause de lui ? Ou Ă©tait-elle dĂ©jĂ  morte avant de tomber du pont ?

Aux yeux du monde, Spider-Man est coupable de la mort de Gwen, comme de celle (officielle) de Norman, et plusieurs justiciers comme Luke Cage ou le Punisher veulent l'amener devant la justice.

Harry succomba ensuite Ă  l'hĂ©ritage des Osborn, mais Spider-Man l'empĂȘcha de terminer le travail que Norman avait commencĂ©. C'est Ă  cette Ă©poque que le professeur d'universitĂ© de Gwen et de Peter, Miles Warren, commença ses crimes en tant que Chacal. Il blĂąma Spider-Man pour la mort de Gwen, dont il Ă©tait amoureux. L'apogĂ©e des plans du Chacal enclencha la crĂ©ation d'un clone de Spider-Man, mais Ă  la conclusion de leur combat, le Chacal et le clone furent supposĂ©s morts[13].

Pendant cette période, Spider-Man se rapprocha beaucoup plus de Mary Jane. Peu aprÚs avoir reçu son diplÎme, Peter la demanda en mariage. Mais Mary Jane avait vécu trop de douleurs dans sa propre famille et s'écarta de lui. Elle quitta New York pour poursuivre sa carriÚre d'actrice.

La premiĂšre saga du clone

En 1975 dĂ©bute la premiĂšre saga du clone, aprĂšs ĂȘtre rentrĂ© de Paris en sauvant Jameson, Peter dĂ©couvre chez lui Gwen Stacy, vivante et ne sachant pas ce qu'elle fait lĂ . Il s'avĂšre qu'il s'agit d'un clone, le tout premier fabriquĂ© par Le Chacal, celui-ci veut en effet se dĂ©barrasser de Spider-Man, et grĂące Ă  La Tarentule, il parvient Ă  prĂ©lever l'ADN de Peter et ainsi faire un clone de Spider-Man. Les deux hommes-araignĂ©es se rĂ©veillent en mĂȘme temps dans un entrepĂŽt, ne sachant pas lequel est le vrai, et Ned Leeds est suspendu Ă  une bombe, que seul le vrai Spider-Man peut approcher sans la dĂ©clencher. Un affrontement s'ensuit, les deux Spider-Men Ă©tant persuadĂ©s d’ĂȘtre le vrai. C'est finalement le clone de Gwen Stacy qui, sorti de l'hypnose que lui a fait subir Le Chacal, redonne la raison Ă  ce dernier. Le chacal se jette alors sur la bombe pour dĂ©tacher Leeds. Cependant cela dĂ©clenche l'explosion et entraĂźne l'effondrement de l'entrepĂŽt. On ne retrouve pas le corps du Chacal, en revanche le clone de Peter est mort. Gwen Stacy finit par retrouver Peter, et dĂ©cide de quitter New York aprĂšs tous ces Ă©vĂ©nements, Peter quant Ă  lui, aprĂšs s’ĂȘtre assurĂ© qu'il Ă©tait bien le vrai Peter et non le clone, jette le corps de son clone dans une cheminĂ©e.

Le costume noir

Quand la Chatte noire rencontra Spider-Man, ce fut diffĂ©rent. Felicia Hardy Ă©tait merveilleuse, talentueuse et dĂ©terminĂ©e. Elle Ă©tait aussi une voleuse impertinente qui vouait une fascination obsessionnelle au hĂ©ros. Spider-Man persuada la Chatte d'abandonner le crime ; ils tombĂšrent alors amoureux et devinrent partenaires.

Dans le crossover gĂ©nĂ©ral de Marvel, Secret Wars, de nombreux hĂ©ros (dont le Tisseur lui-mĂȘme) comme Captain America, Hulk, la GuĂȘpe, Miss Hulk, ƒil-de-Faucon, Spider-Woman II, les X-Men (Charles Xavier, Cyclope, Diablo, Malicia, Tornade, Wolverine et MagnĂ©to qui s’était temporairement rachetĂ©) ainsi que les Quatre Fantastiques (exceptĂ©e La Femme Invisible), furent transportĂ©s par une entitĂ© cosmique connue sous le nom de Beyonder sur une planĂšte appelĂ©e Battleworld, pour affronter des super-vilains. Pendant ces Ă©vĂšnements, le costume de Spider-Man fut dĂ©truit et Peter dĂ©cida d'utiliser une machine, qui avait apparemment restaurĂ© les costumes d'autres hĂ©ros. Par erreur, Spider-Man activa un appareil diffĂ©rent et libĂ©ra une crĂ©ature extraterrestre emprisonnĂ©e dans celle-ci. Pendant et aprĂšs Secret Wars, Spider-Man fut Ă©tonnĂ© par ses nouveaux pouvoirs. Plus tard, Red Richards Ă©tudia le costume et dĂ©couvrit que c'Ă©tait en rĂ©alitĂ© un ĂȘtre symbiotique, qui voulait s'unir avec Spider-Man de façon permanente, comme un parasite. Heureusement, Spider-Man rĂ©ussit Ă  se dĂ©barrasser de lui, mais il continua Ă  utiliser un costume noir en tissu, en alternant parfois avec le classique. Le symbiote fut confiĂ© Ă  Richards.

Sa relation avec Felicia devint de plus en plus difficile, mais Peter resta à ses cÎtés, bien qu'il se rendit compte qu'elle était amoureuse de Spider-Man et non de Peter Parker. Elle accepta ensuite la double identité de son petit ami et leur relation continua pour un certain temps.

Le capitaine de police Jean DeWolff fut tuĂ©e par Sin-Eater (le RĂ©dempteur en VF). Un certain Emil Gregg avoua sa culpabilitĂ© au journaliste Eddie Brock du Daily Globe, qui publia une sĂ©rie d’articles Ă  son sujet. Mais la vĂ©ritable identitĂ© du meurtrier Ă©tait le sergent Stan Carter, et quand Spider-Man et Daredevil le neutralisĂšrent, Brock fut licenciĂ©. C’est au cours de cette affaire que Spider-Man et Daredevil se rĂ©vĂ©lĂšrent leurs identitĂ©s civiles.

Mariage

Mary Jane revint dans la vie de Peter et lui rĂ©vĂ©la alors qu'elle savait depuis longtemps le secret de son identitĂ©. Peter la demanda en mariage pour la seconde fois, et elle accepta. Leur vie changea alors radicalement : Mary Jane abandonna sa vie trĂ©pidante et glamour, et Peter put partager ses problĂšmes avec elle. Leur mariage affronta les pĂ©rils frĂ©quents de la vie de Spider-Man, ainsi que de sĂ©rieux problĂšmes Ă©conomiques, Peter Ă©tant toujours un photographe indĂ©pendant et Mary Jane n'ayant pas une carriĂšre Ă©tablie.

Venom et Carnage

Plus tard, le symbiote s’échappa du Baxter Building et fondit sur Spider-Man, mais celui-ci arriva Ă  s’en dĂ©barrasser grĂące au son des cloches d’une Ă©glise. La crĂ©ature survĂ©cut et fusionna avec Eddie Brock, venu prier avant de mettre fin Ă  une vie brisĂ©e par le discrĂ©dit et son cancer (celui-ci sera rĂ©vĂ©lĂ© beaucoup plus tard). Le symbiote lui transmit les pouvoirs et les souvenirs de son prĂ©cĂ©dent hĂŽte : ils s'unirent pour devenir Venom. Le monstre poussa Peter sur les rails du mĂ©tro, puis le fit tomber d’un immeuble. Il tortura mentalement Mary Jane, qui fut traumatisĂ©e au point de pousser Peter Ă  dĂ©mĂ©nager et de ne plus jamais porter son costume noir. Mais Venom fut capturĂ© et sĂ©parĂ©. Durant leur captivitĂ©, le symbiote retrouva Brock et refusionna avec lui, formant Ă  nouveau Venom et lui permettant de partir, pensant que Spider-Man Ă©tait mort.

Venom s'Ă©chappa peu aprĂšs, mais son symbiote eut le temps de pondre un Ɠuf dans la cellule oĂč Ă©tait enfermĂ© Cletus Kasady, un tueur en sĂ©rie ; c'est la naissance de Carnage. ConsidĂ©rĂ© comme le rejeton de Venom, Carnage tua plusieurs personnes pour le plaisir. Échouant Ă  l'arrĂȘter, Spider-Man dut faire appel Ă  Venom, en Ă©change de sa tranquillitĂ© dĂ©finitive. Spider-Man revint cependant sur sa parole et fit Ă  nouveau emprisonner Venom ainsi que Carnage.

Le retour du Bouffon

À cette Ă©poque, Harry Osborn s'Ă©tait mariĂ© avec Liz Allen et avait eu un fils, Norman Jr. Pourtant, il devint fou, et devint, comme son pĂšre, le Bouffon. Ses crises de folie Ă©taient dues au produit qui lui permettait de devenir plus fort. Il tenta de tuer Parker, mais la prĂ©sence de Mary Jane et de son fils l'en empĂȘcha. Dans un dernier accĂšs de luciditĂ©, il mourut en sauvant Spider-Man.

Le retour de ses parents bouleversa la vie de Peter. LaissĂ©s pour morts, ils vivaient en captivitĂ© en tant que prisonniers politiques dans l'ancienne URSS. Puis dans la saga en 14 parties Maximum Carnage, Carnage s'Ă©vada bientĂŽt et fit Ă©quipe avec Shriek, Carrion, le Bouffon noir et Doppelganger. Pour combattre cette menace, Venom joignit Ă  nouveau ses forces avec Spider-Man. AidĂ©s d’autres hĂ©ros comme Deathlok, la Chatte noire, Captain America, Firestar, la Cape et l’ÉpĂ©e et Iron Fist, ils firent retourner Kasady et sa bande Ă  Ravencroft.

Peter, croyant finalement qu'il s'agissait bien de ses deux parents, leur révéla sa vie de Spider-Man. En fait, Richard et Mary Parker étaient des robots du Caméléon, une partie du plan qu'Harry Osborn avait monté avant sa mort. Quand il apprit la vérité, Spider-Man, dans un accÚs de rage, tua presque son ennemi et le traumatisa pour longtemps.

Le clone

Représentation de Spider-Man dans une exposition en Chine (2014).

Dans l'une des sagas les plus longues et controversĂ©es de l'histoire des comics, la Saga du Clone, la vie de Spider-Man fut bouleversĂ©e par l'irruption de Ben Reilly (nom fondĂ© sur le prĂ©nom de l'oncle Ben et le nom de famille de la tante May), son clone crĂ©Ă© par le Chacal. Ben avait survĂ©cu Ă  sa mort apparente, et avait dĂ©cidĂ© de retourner Ă  New York en apprenant que Tante May Ă©tait sur son lit de mort. Plus tard, Ben adopta l'identitĂ© de Scarlet Spider et mena sa carriĂšre de super-hĂ©ros en parallĂšle de celle de Spider-Man. Finalement, tante May mourut. Lors de ses funĂ©railles, Peter fut incarcĂ©rĂ© pour les crimes de son autre clone, Kaine. C’est alors que Ben Reilly accepta de prendre sa place en cellule pendant que Spider-Man cherchait Ă  prouver son innocence.

Spider-Man combattit alors Kaine, avant qu’ils soient tous les deux enlevĂ©s par Judas Traveller qui les soumit Ă  une parodie de procĂšs au sein de l’Institut Ravencroft. Alors que Carnage jouait le rĂŽle du procureur, Kaine dut jouer celui de l’avocat de Spider-Man, et le reste des criminels incarcĂ©rĂ©s Ă  Ravencroft composait le jury. Au cours du procĂšs, Spider-Man fut attaquĂ© par certains des criminels prĂ©sents, et Kaine le sauva.

Kaine combattit une fois de plus Spider-Man, mais il reconnut n’avoir agi que pour protĂ©ger son existence. Devant le refus persistant de Kaine de se dĂ©noncer, Spider-Man lui annonça alors qu’il allait rĂ©vĂ©ler son identitĂ© pour mettre un terme Ă  toutes ses manipulations. AprĂšs avoir tentĂ© en vain de convaincre Spider-Man de ne pas le faire, Kaine accepta finalement de reconnaĂźtre ĂȘtre le vĂ©ritable meurtrier.

Avant que tante May ne s'Ă©teigne, Mary Jane lui avait rĂ©vĂ©lĂ© qu'elle Ă©tait enceinte. Peter fut trĂšs inquiet des consĂ©quences que la radioactivitĂ© de son sang pouvait avoir sur la grossesse. Le Chacal, Ă©galement en vie grĂące Ă  sa connaissance du clonage, fit douter Peter et Ben de leurs identitĂ©s respectives. Ils dĂ©cidĂšrent de faire des analyses afin de dĂ©terminer lequel Ă©tait le clone et lequel Ă©tait l'original. TrompĂ©s par le docteur Seward Trainer, ils conclurent que Ben Ă©tait l'original et Spider-Man le clone ; celui-ci, durement Ă©prouvĂ© auparavant, perdit sa santĂ© mentale dĂ©jĂ  fragile et s'allia avec le Chacal pour Ă©tablir le remplacement des ĂȘtres humains par les clones. Pourtant, avec l'aide de Ben et de Kaine, Peter se retourna contre le Chacal qui finit par chuter du haut d'un gratte-ciel.

Peter dĂ©cida de confier le rĂŽle de Spider-Man Ă  Ben pour pouvoir se consacrer Ă  sa famille. Ce n'est que bien plus tard qu'on dĂ©couvre le responsable de toute cette mascarade : Norman Osborn, qui avait Ă©tĂ© laissĂ© pour mort pendant les six derniĂšres annĂ©es et qui avait manipulĂ© le Chacal, Trainer et les autres protagonistes pour rendre fou Peter et dĂ©truire sa vie. Devant son Ă©chec apparent, il dĂ©cida de rĂ©vĂ©ler sa prĂ©sence, ses agents enlevant la fille nouveau-nĂ©e (on ignore toujours ce qu'elle est devenue aprĂšs que Norman la fit Ă©changer avec un bĂ©bĂ© mort, manipulant le mĂ©decin de Mary Jane) et tua Ben, ce qui prouva par ailleurs que Ben Ă©tait bien le clone car son corps se dĂ©sintĂ©gra. Ces pertes successives affectĂšrent profondĂ©ment le couple.

Post-Clone saga

Le Bouffon Vert mit en Ɠuvre un plan pour obtenir un pouvoir illimitĂ© grĂące Ă  un rituel ancien, mais il obtint seulement la folie. NĂ©anmoins, il voulait toujours dĂ©truire la vie de Peter. Celui-ci dĂ©couvrit que sa tante May Ă©tait toujours vivante et que la femme qui Ă©tait morte Ă©tait une actrice payĂ©e par Norman.

Peter abandonna sa carriÚre de super-héros, pour rassurer Mary Jane, mais il brisa rapidement sa promesse. Elle se sépara de lui et mourut officiellement dans un accident d'avion. Norman trouva que c'était le moment parfait pour le droguer et le forcer à devenir son héritier, mais il échoua. On découvrit plus tard que Mary Jane avait été enlevée par le Stalker, un harceleur obsédé par celle-ci.

Peu aprĂšs, Spider-Man fut confrontĂ© Ă  Ezekiel, qui remit en question les origines de ses pouvoirs. Il prĂ©tendait qu'ils dĂ©rivaient de la magie et non de la radioactivitĂ©. Finalement, la tante May apprit son secret : en lui rendant visite par surprise, elle le trouva blessĂ© et profondĂ©ment endormi, son costume dĂ©chirĂ© Ă©tant restĂ© Ă  terre prĂšs de son lit. Peter et Mary Jane acceptĂšrent d'essayer encore une fois de sauver leur mariage, espĂ©rant cette fois-ci y parvenir.

Carnage eut un rejeton aussi, Toxin. Carnage Ă©tant dĂ©goutĂ© de cette progĂ©niture, il dĂ©cida donc de le tuer aprĂšs sa naissance. Toutefois, trop fatiguĂ© par « l’accouchement Â», il ne put le faire et dĂ©cida alors de remettre cette tache Ă  plus tard ; Patrick Mulligan, un policier dĂ©jĂ  sur place lui servit d'hĂŽte pour Toxin. Venom quant Ă  lui voulut que Toxin vive et devienne comme lui. Mais Patrick Ă©tait quelqu'un de bien et cela dĂ©teignit sur le symbiote qui prĂ©fĂ©ra le camp de Spider-Man Ă  celui de ses pĂšres, s'attirant donc leurs foudres.

Lors de Avengers Disassembled, Spider-Man prĂȘta main-forte aux anciens Vengeurs afin de combattre les effets des pouvoirs de la SorciĂšre Rouge, devenue incontrĂŽlable.

Norman révéla, en prison, l'identité de Spider-Man à Mac Gargan, le Scorpion, et il enleva tante May. Osborn avait été dévoilé publiquement comme le Bouffon Vert et se retrouva en prison aprÚs avoir assassiné la journaliste Terri Kidder. Il savait que d'anciennes affaires avaient permis de créer des super-vilains vers 1950 et, comme témoin, il était une cible facile en prison. Norman demanda à Peter de le libérer en échange de la liberté de tante May mais, lorsque Peter s'exécuta, une bataille avec les Sinister Twelve dont faisait maintenant partie Gargan en tant que nouveau Venom, fit rage.

À la suite de Avengers Disassembled, Spider-Man rejoignit les Nouveaux Vengeurs avec Captain America, Wolverine, Jessica Drew, Iron Man, Luke Cage et Sentry. Peter Parker dut habiter avec sa femme Mary Jane et sa tante aprĂšs les incendies criminels qui avaient ravagĂ© son appartement et la maison de tante May, dans la Tour Stark, qui Ă©tait aussi le QG des Nouveaux Vengeurs. Pendant les Ă©vĂ©nements de House of M, Peter se retouva dans une illusion qui comportait la vie dont il avait toujours rĂȘvĂ© : son oncle Ben y Ă©tait vivant, il avait un enfant avec sa femme Gwen Stacy, et il avait l'approbation de l'opinion publique. Quand la rĂ©alitĂ© fut restaurĂ©e, Peter, fou de douleur, demanda au Docteur Strange de lui faire tout oublier , et devint trĂšs violent lorsque Strange lui dit qu'il ne pouvait pas. Il alla jusqu'Ă  attaquer mortellement Vif-Argent, le responsable de la manipulation.

Dans L'Autre, Spider-Man est brutalement attaqué par Morlun, qui voulait se nourrir de l'essence mystique de l'araignée en Peter. Pour pouvoir le vaincre, Spider-Man accepta sa part d'araignée et renaquit avec des nouveaux pouvoirs, parmi lesquels des réflexes améliorés, l'adhérence pour l'ensemble de son corps, deux dards sortant de ses poignets et la vision nocturne.

Civil War

Article dĂ©taillĂ© : Civil War (comics).

AprĂšs l'accident de Stanford provoquĂ© par une altercation entre les New Warriors et quelques super-vilains, et qui a causĂ© la mort de plus de six cents civils, la loi du Superhuman Registration Act (qui exige l’enregistrement de toute personne ayant des aptitudes surhumaines auprĂšs du gouvernement des États-Unis) est appliquĂ©e. Quelques jours avant sa promulgation, Spider-Man laisse entendre qu'il y est opposĂ©. Cependant, profitant que Peter Ă©tait Ă©motionnellement fragile aprĂšs House of M, Iron Man rĂ©ussit Ă  le convaincre de rĂ©vĂ©ler son identitĂ© au monde entier, afin de prĂ©venir un affrontement ; cela fit de lui, ainsi que de sa famille, une cible pour de nombreux criminels qui voulaient se venger.

Par la suite, la mort de Goliath, tuĂ© par un clone cyborg de Thor le fit rĂ©flĂ©chir, mais c'est en dĂ©couvrant la prison de la Zone nĂ©gative (considĂ©rĂ©e comme un goulag soviĂ©tique par Peter) et les nombreux super-hĂ©ros incarcĂ©rĂ©s en dehors du systĂšme judiciaire civil, sans procĂšs ni inculpation, pour une durĂ©e indĂ©terminĂ©e, qu'il dĂ©cida, trĂšs dĂ©sillusionnĂ©, de changer de camp. Finalement, il combattit un Iron Man rĂ©ticent, et s'Ă©chappa, aprĂšs avoir mis Mary Jane et May en lieu sĂ»r. Il fut sauvagement blessĂ© par le Pitre et Jack O’Lantern (envoyĂ©s par le SHIELD contre la volontĂ© d'Iron Man), mais le Punisher le sauva de justesse, en tuant les deux criminels, et l'amena Ă  Captain America, chef de la rĂ©sistance contre l'enregistrement. AprĂšs s’ĂȘtre remis de ses blessures, Spider-Man fit une dĂ©claration tĂ©lĂ©visĂ©e contre la nouvelle loi.

Avec l'espoir de remédier à la situation, Spider-Man se joignit aux forces de la résistance et participa à une titanesque bataille, au milieu de New York, contre Iron Man et ses alliés partisans de l'enregistrement. Quand la bataille fut terminée, Captain America fut appréhendé et Spider-Man, avec beaucoup d'autres héros de la résistance, s'est vu forcé de se cacher.

Tandis que Spider-Man luttait contre ses anciens amis, un ancien ennemi refit surface. Le Caïd du crime, Wilson Fisk, avait engagé, en prison, un tueur à gages pour tuer Peter et sa famille, qui s'étaient réfugiés dans un motel. Quand Peter retourna au motel, il détecta la présence du tueur, mais trop tard. Peter put sauver sa femme, mais le tueur réussit à atteindre May


Back in Black

Article dĂ©taillĂ© : Back in Black (comics).

May tomba dans un Ă©tat comateux et se retrouva Ă  la limite de la mort. Émotionnellement plus dĂ©vastĂ© que jamais, Spider-Man renfila son costume noir pour ainsi envoyer un nouveau message Ă  ses ennemis : s'ils sont cruels, il le sera aussi, et partit Ă  la recherche du tireur. AprĂšs une enquĂȘte minutieuse, il dĂ©couvrit que celui-ci - entretemps Ă©liminĂ© car il en savait trop - avait Ă©tĂ© engagĂ© par le CaĂŻd. Peter retrouva ce dernier Ă  Rikers Island oĂč s'ensuivit un combat entre les deux ennemis (qui peut rappeler le combat entre Spider-Man et le Bouffon-Vert aprĂšs la mort de Gwen Stacy). Finalement, le CaĂŻd supplia Peter de le tuer, mais celui-ci prĂ©fĂ©ra attendre la mort de May avant d'assouvir sa vengeance. Il menaça Ă©galement les autres prisonniers au cas oĂč il leur viendrait la mauvaise idĂ©e de s'en prendre eux aussi Ă  ses proches. Continuant sa descente aux enfers, pour faire transfĂ©rer sa tante, Ă  laquelle la transfusion de son sang n'avait visiblement rien fait, Peter commit de nombreuses infractions, la plus grave Ă©tant d'avoir assommĂ© un policier.

Quand Wolverine confirma la mort de Captain America, un Spider-Man inconsolable visita la tombe de Ben Parker, oĂč se trouvait le Rhino qui visitait la tombe de sa mĂšre. Spider-Man, croyant qu'il allait l'attaquer, se battit avec Rhino, qui accidentellement dĂ©truisit la tombe de sa mĂšre. Furieux, il attaqua Spider-Man qui se rappela une situation similaire, oĂč il Ă©tait attaquĂ© par Hulk, pour ĂȘtre finalement sauvĂ© par Captain America. Spider-Man vainquit Rhino et aprĂšs, il fut confrontĂ© par Wolverine au pont oĂč Gwen Stacy fut tuĂ©e. Spider-Man lui demanda si la douleur serait surmontĂ©e et le mutant lui expliqua que « Tu ne surmontes jamais une mort. Tu dois apprendre Ă  vivre avec et un jour la douleur diminuera Â».

ParallÚlement, Spider-Man se battra aussi contre Mr Hyde, fera équipe avec l'Homme-Sable pour disculper son pÚre du meurtre d'un Ben Parker d'une autre dimension, en fait tué par le Caméléon de l'année 2211. Enfin, Peter retrouvera Eddie Brock, qui, poussé par Venom, tentera de tuer May puis s'y refusera. Il découvrira également que mademoiselle Arrow, la petite amie de Flash n'était autre qu'Ero, le double femelle de Spider-Man constituée d'araignées, apparue dans la saga l'Autre.

One More Day

Sentant que la mort de Tante May est imminente, Peter, de plus en plus dĂ©primĂ©, rencontre Mephisto qui lui propose un pacte inattendu : il peut faire revivre sa tante, Ă  condition de modifier le passĂ©. Le mariage entre MJ et Peter n'aurait jamais eu lieu et l'identitĂ© nouvellement publique de Spider-Man serait effacĂ©e de la mĂ©moire collective. Refusant dans un premier temps, Peter (poussĂ© par sa femme) accepte le pacte. La rĂ©alitĂ© s'en retrouve chamboulĂ©e : MJ et Peter ne sont plus mariĂ©s, May est bel et bien vivante (et en bonne santĂ©), Peter vit chez sa tante, Spider-Man ne produit plus de toile organique et retrouve ses lance-toiles, Harry Osborn est vivant, Spider-Man est redevenu une figure inconnue et mĂ©prisĂ©e du grand public et personne (mĂȘme la Chatte noire et Daredevil) ne se souvient plus de son identitĂ©. On dĂ©couvre Ă©galement un Ă©lĂ©ment inattendu : si Peter n'avait pas acceptĂ© le pacte de Mephisto, le couple aurait eu une fille
 À noter Ă©galement que MJ passe un pacte secret avec le dĂ©mon.

Les réactions face à cet arc scénaristique ne se sont pas faites attendre. Beaucoup de fans se sont sentis trahis et les réactions négatives ont été nombreuses[14],[15].

L'Anti Venom

Le crossover Marvel de l'année 2008 touche également les séries de Spider-Man. Dans celles-ci, Spider-Man se retrouve aux prises avec Eddie Brock, l'ancien Venom. Celui-ci, souffrant d'un cancer en phase avancée, s'était vu abandonné par le symbiote Venom, et était sur le point de mourir, lorsqu'il développa un nouveau symbiote de couleur blanche qu'il appela Anti-Venom.

Au contact de l'Anti-Venom, Eddie Brock guĂ©rit instantanĂ©ment de son cancer. Il projeta alors de guĂ©rir tout le monde, disant ĂȘtre un nouveau messie. L'Anti-Venom se battit plusieurs fois contre Venom, ce dernier ayant choisi comme hĂŽte l'ancien Scorpion, Mac Gargan, aprĂšs avoir abandonnĂ© Eddie. Il s'avĂ©ra que l'Anti-Venom Ă©tait largement de taille Ă  affronter Venom, et mĂȘme plus fort, puisqu'il rĂ©ussit Ă  tuer le symbiote de Gargan. Spider-Man tenta d'intervenir lors du combat, mais Anti-Venom essaya de le « guĂ©rir Â» aussi, et Spider-Man perdit temporairement ses pouvoirs d'araignĂ©e.

La saga du Gauntlet

Affiche de Spider-Man sur un mur Ă  La Haye, Pays-Bas (2015).

Sur ordre de Sasha Kravinoff, femme de Kraven le Chasseur, Electro utilise ses pouvoirs pour libĂ©rer une partie des prisonniers du Raft, et plus spĂ©cialement, Jimmy Natale, le nouveau Vautour. AprĂšs le retour du Vautour et des attaques un peu partout dans la ville par celui-ci, certains journalistes Ă©crivent que c'est J. Jonah Jameson, le maire de New York (et ennemi de Spider-Man) qui a crĂ©Ă© ce Vautour en menant des expĂ©riences sur lui. Jameson se dĂ©fend, mais les mĂ©dias insistent. À ce moment-lĂ , le Vautour attaque le maire, qui se trouve dans son bureau. Celui-ci est sauvĂ© de justesse par Spider-Man. Cependant, les journalistes qui assistent Ă  la scĂšne depuis le trottoir ne voient que le Vautour qui est entrĂ© dans le bureau du maire, et voient ceci comme une preuve de leur complicitĂ©.

Peter Parker sait que c'est faux mais n'a pas de preuve, n'ayant pas d'appareil photo sur lui lors de son combat dans le bureau du maire. Cependant, il refuse de laisser tomber son vieil ennemi, et dans un élan de générosité, modifie une photo par ordinateur, afin de faire croire aux gens que le maire Jameson était bien attaqué par le Vautour.

La modification passe inaperçue auprĂšs des journalistes, qui s'excusent auprĂšs du maire : ce dernier est lavĂ© de tout soupçon. Cependant, il demande une confĂ©rence de presse, Ă  laquelle il invite Peter Parker. Peter pense naturellement que c'est pour le remercier, et y va, un sourire aux lĂšvres. Contre toute attente, le maire de New York affirme alors devant le pays entier que la photo Ă©tait truquĂ©e (il reconnait en effet certains dĂ©tails sur la photo qui lui mettent la puce Ă  l'oreille). Il refuse de se faire innocenter par une photo truquĂ©e, insistant cependant sur le fait qu'il est innocent. Il se dit touchĂ© par l'acte de Peter Parker, mais refuse de le garder dans son Ă©quipe pour des raisons d'Ă©thique professionnelle. Peter, choquĂ©, se retrouve au chĂŽmage et sans un sou.

Habitant chez la sƓur de son ami, Michelle Gonzales, il s'autorise des retards sur le loyer, accentuant les rapports assez « pimentĂ©s Â» de leur relation. Celle-ci menace de le mettre Ă  la porte s'il ne fait pas plus attention.

En tant que Spider-Man, la vie ne va pas mieux. Plusieurs de ses anciens ennemis sont revenus en ville : le Rhino, Electro (qui dĂ©truit le bĂątiment du Daily Bugle lors d'une attaque), le CamĂ©lĂ©on, Mysterio, L'Homme-Sable, Kaine (le clone ratĂ© de Peter Parker) et mĂȘme la Chatte noire, qui cependant ne vient pas en tant qu'ennemie. AprĂšs plusieurs combats qui l'affaiblissent Ă©normĂ©ment, Spider-Man tombe malade (fiĂšvre, toux, Ă©vanouissements
).

Plusieurs avatars de l'araignĂ©e sont enlevĂ©s au mĂȘme moment par la famille Kravinoff (sans Kraven le Chasseur, qui est mort) : Spider-Girl (Anya Corazon), Spider-Woman et Madame Web. Lorsque Peter dĂ©couvre cela, il entre dans une colĂšre noire, car il comprend qu'elles ont Ă©tĂ© enlevĂ©es Ă  cause de lui. Il est tellement furieux qu'il se laisse facilement berner par le CamĂ©lĂ©on, dĂ©guisĂ© en son vieil ami Ezekiel, qui l'attire tout droit dans un piĂšge des Kravinoff.

Sasha Kravinoff, Alyosha Kravinoff, Ana Kravinoff et Vladimir se lancent Ă  la poursuite d'un Spider-Man aux portes de la mort : celui-ci arrive Ă  peine Ă  courir. Lorsque tout semble perdu, Kaine apparaĂźt aux cĂŽtĂ©s de Peter. Il ĂŽte le costume de ce dernier et prend sa place, tandis que le vrai Peter est cachĂ©, inconscient. Kaine dĂ©guisĂ© en Spider-Man se lance Ă  l'assaut de la famille Kraven, mais il s'avĂšre finalement qu'il ne fait pas du tout le poids et il est facilement capturĂ©. Alors qu'il est amenĂ© sur un autel, Sasha Kravinoff rĂ©vĂšle enfin ses vĂ©ritables intentions : tuer Spider-Man et utiliser son sang afin de ressusciter son dĂ©funt mari Kraven le Chasseur grĂące Ă  un ancien rituel de leur famille. Elle plante ainsi un couteau dans le cƓur de Kaine, et le tue. Le sang coule sur la tombe de Kraven, et celui-ci se lĂšve parmi les morts.

DĂšs que Kraven rĂ©alise oĂč il est, il entre lui-mĂȘme dans une rage noire : il n'avait pas du tout envie d'ĂȘtre ressuscitĂ©. Il tue de ses mains Vladimir (qui lui aussi avait Ă©tĂ© ressuscitĂ© peu avant, en tant qu'expĂ©rience test), et frappe sa femme. Il regarde alors le corps sans vie de Kaine, et dĂ©couvre tout de suite que ce n'est pas le vrai Spider-Man.

Le vrai Spider-Man se rĂ©veille enfin. Il va un peu mieux, et dĂ©couvre son costume noir Ă  cĂŽtĂ© de lui. Il l'enfile, et s'introduit dans le manoir de la famille Kravinoff. Celle-ci est aux aguets : ils savent que Spider-Man va venir se venger Ă  tout moment. Ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'il est dans une colĂšre tellement intense qu'il en est quasiment 100 fois plus puissant. Il piĂšge sans mal Alyosha et Ana, et les neutralise. Il dĂ©chire le visage de Sasha Kravinoff en collant ses doigts dessus (technique qu'il n'a utilisĂ©e qu'une seule fois : durant Back in Black, contre le CaĂŻd). Il arrive enfin devant Kraven, qui s'est Ă©quipĂ© pour le combat : bouclier, haches et lance de chasse. Le combat est extrĂȘmement rapide : Spider-Man est trĂšs en colĂšre (il arrive mĂȘme Ă  Ă©viter une balle de sniper d'Alyosha, ce qui lui est habituellement impossible) mais finalement, il Ă©pargne Kraven et sa famille, qui se tĂ©lĂ©portent en Terre Sauvage pour s'entraĂźner. Kraven tue ensuite sa femme Sasha pour lui avoir infligĂ© cette humiliation.

Madame Web, sur le point de mourir des suites de ses blessures, transfÚre ses pouvoirs de voyance à Spider-Woman. Cette derniÚre décide de la remplacer et fait don de son costume à Spider-Girl.

One Moment in Time

Mary Jane vient discuter avec Peter chez lui, afin de se rĂ©concilier avec lui. Durant cette discussion, on apprend notamment ce qui est arrivĂ© Ă  leur relation (qui avait Ă©tĂ© annulĂ© par MĂ©phisto durant One More Day, il y avait donc une nouvelle « version Â» de cette liaison, oĂč ils finissaient par ne pas se marier). On voit Ă©galement ce qui s'est passĂ© dans cette « version Â», pour que l'identitĂ© de Peter soit cachĂ©e Ă  nouveau : dans cette version, c'est Tony Stark, Reed Richards et le Docteur Strange qui combinent leurs pouvoirs pour cacher son identitĂ©.

Big Time

AprĂšs la rĂ©conciliation de Mary Jane et Peter Parker, ceux-ci deviennent trĂšs bons amis (mais dĂ©cident d'un commun accord qu'il n'y aura pas plus entre eux). Peter Parker commence Ă  sortir avec une ancienne amie, Carlie Cooper, qui travaille aux services de police. De plus, sur conseils de Marla Jameson, il est embauchĂ© par Max Modell aux Laboratoires Horizon, oĂč il peut mettre Ă  contribution sa passion et son talent pour les sciences, et oĂč il est extrĂȘmement bien payĂ©. Il crĂ©e en cachette, grĂące aux ressources quasiment illimitĂ©es de ce Laboratoire, de nouveaux costumes, dont un costume furtif au design trĂšs futuriste (la Chatte noire lui dit mĂȘme qu'il ressemble Ă  « une pub ambulante pour le nouveau Tron Â») et un costume pare-balles. Lorsque Max Modell se rend compte que toutes les nouvelles technologies que Peter crĂ©e correspondent Ă  un nouveau gadget de Spider-Man, Peter arrive Ă  faire croire Ă  Max Modell qu'il crĂ©e des costumes et autres gadgets pour le hĂ©ros. Max Modell n'y voit heureusement pas d'inconvĂ©nient.

Spider-Man doit faire face Ă  un nouvel ennemi : un nouveau Super-bouffon. Celui-ci est un employĂ© du Daily Bugle, amoureux de Norah Winters (une amie de Peter Parker). Pour qu'elle le remarque, il endosse ce costume, commet des crimes et revient toujours au bureau avec des informations exclusives. Le Super-bouffon travaille en partenariat avec le CaĂŻd. Il possĂšde une Ă©pĂ©e enflammĂ©e qu'il a volĂ©e Ă  l'ancien Super-Bouffon, et un cri supersonique qu'il peut moduler et qui peut assommer n'importe qui. Spider-Man se retrouve confrontĂ© Ă  ce super-vilain lorsque celui-ci attaque les laboratoires Horizon afin de rĂ©cupĂ©rer un mĂ©tal similaire au vibranium, qu'un collĂšgue de Peter avait mis au point. Peter sort son costume de Spider-Man, mais le Super-Bouffon bat Spider-Man Ă  plate couture, et est sur le point de le tuer lorsqu'une des collĂšgues de Peter couvre le cri supersonique du super-vilain en diffusant une musique au moyen des enceintes du mur. Spider-Man en rĂ©chappe de justesse, mais le Super-bouffon s'enfuit avec le minerai dangereux.

Spider-Man modifie alors son costume furtif, en y ajoutant des fonctionnalités spécifiques au Super-Bouffon, dont le blocage des fréquences sur lesquelles est émis le cri de ce dernier. Il s'introduit, avec l'aide de La Chatte noire, dans le repÚre du Caïd, et arrive à neutraliser tout le stock de vibranium modifié avant de détruire le bùtiment.

Spider-Island

Alors que Peter coule des jours paisibles avec Carlie, un Ă©trange Ă©vĂ©nement se produit. La population de New York se voit dotĂ©e des mĂȘmes pouvoirs que Spider-Man. Alors que les Vengeurs et les 4 Fantastiques tentent de maĂźtriser les foules, Peter dĂ©couvre qu'il s'agit d'un plan du Chacal, qui a rĂ©cemment fait son retour avec Kaine. Peter parvient Ă  libĂ©rer Kaine de l'emprise du Chacal, et ils parviennent Ă  mettre fin Ă  cette folie. Kaine s'exile ensuite pour Houston, oĂč il deviendra Scarlet Spider.

Superior Spider-Man

Tout le monde se remet petit à petit des effets de Spider-Island. C'est alors que le Docteur Octopus, gravement malade, réunit les Sinister Six une derniÚre fois dans le but d'anéantir le monde. Leur plan est mis à mal par Spider-Man et les Vengeurs, et Octopus est renvoyé en prison. Tentant le tout pour le tout, il réussit grùce à un spider-bot à échanger son esprit avec celui de Peter. Octopus occupe donc le corps de son ennemi, pendant que Peter est coincé dans celui fragile et mourant d'Otto. Jouant contre le temps, Peter réussit à fabriquer un spider-bot, mais son plan échoue au dernier moment. Peter meurt dans le corps d'Octopus, dans les bras du nouveau Spider-Man.

Un Ă©vĂšnement totalement inattendu se produit alors : au moment de la mort de Peter, Otto comprend le sens des responsabilitĂ©s d'un hĂ©ros, et dĂ©cide alors de devenir un Spider-Man supĂ©rieur (d'oĂč le titre de la saga). Il se crĂ©e un nouveau costume, plus technologique, avec des griffes et de grandes pattes rĂ©tractiles. Il se montre aussi beaucoup plus violent dans sa maniĂšre d'apprĂ©hender les criminels, il va mĂȘme jusqu'Ă  en tuer un, Massacre. Il attaque aussi violemment la Chatte noire, alors qu'ils Ă©taient amis. Il envoie des spider-bots dans toute la ville pour ĂȘtre au courant de tout Ă  n'importe quel moment, il se crĂ©e une milice privĂ©e qui sĂ©journe dans un bunker sur une Ăźle, et il remet de l'ordre dans la vie privĂ©e de Peter. Il tombe amoureux d'une scientifique, et dĂ©cide de vivre avec elle.

Mais, terrĂ© au fond de l'esprit d'Otto, se cache une parcelle de celui de Peter. Otto finit par s'en rendre compte et rĂ©ussit Ă  effacer toute trace de son ancien ennemi, du moins en apparence. Si le Spider-Man supĂ©rieur gagne l'estime de J.Jonah Jameson, il perd celui des citoyens et des Vengeurs, qui tenteront de l'arrĂȘter. Pendant ce temps, le Bouffon Vert, terrĂ© dans l'ombre, prĂ©pare son retour. AprĂšs quelques aventures temporelles (oĂč le Spider-Man 2099 a Ă©chouĂ© dans notre Ă©poque), Otto se retrouve confrontĂ© au Bouffon Vert. Ne parvenant Ă  le vaincre, il laisse la place Ă  Peter qui reprend possession de son corps.

Spider-Verse

En reprenant le contrĂŽle de son corps, Peter doit reprendre les rĂȘnes de sa vie. Il doit regagner la confiance des Vengeurs, des citoyens, et comprendre pourquoi il vit dĂ©sormais avec une scientifique. Lors des Ă©vĂ©nements d'Original Sin oĂč chacun voit de lourds secrets rĂ©vĂ©lĂ©s, Peter dĂ©couvre qu'Ezekiel, qui l'avait aidĂ© Ă  vaincre Morlun, a cachĂ© une jeune femme qui a Ă©tĂ© piquĂ©e par la mĂȘme araignĂ©e que Peter. Spider-Man la retrouve dans un bunker destinĂ© Ă  la cacher de Morlun. Il y trouve la jeune femme du nom de Cindy Moon, qui devient Silk. Furieuse qu'il l'ait libĂ©rĂ©e, elle s'en prend Ă  Peter. Mais leurs sens d'araignĂ©e leur fait se rapprocher, et ils s'embrassent.

Pendant ce temps, la Chatte noire planifie sa vengeance vis-Ă -vis de Spider-Man, qui l'a humiliĂ©e. AidĂ©e d'Electro, elle se prĂ©pare Ă  attaquer. Peter et Cindy se rendent compte que lorsqu'ils sont proches, leur instinct animal prend le dessus et les oblige Ă  faire l'amour. Alors qu'il est Ă  une interview, le studio est attaquĂ© par la Chatte noire et Electro. S'Ă©clipsant discrĂštement, Peter revient en Spider-Man, avec Silk. Rapidement vaincus, Peter s'apprĂȘte Ă  ĂȘtre dĂ©masquĂ© en direct. Pendant ce temps, Morlun traque toutes les versions de Spider-Man dans les diffĂ©rents univers. Le Spider-Man SupĂ©rieur, qui s'est perdu lors de l'aventure temporelle qui a ramenĂ© Spider-Man 2099 Ă  notre Ă©poque, dĂ©cide de rassembler une armĂ©e de Spider-Men pour contrer Morlun et sa famille : les HĂ©ritiers, qui cherchent Ă  absorber l'Ă©nergie vitale de tous les Spider-Man de chaque univers. Cependant, et contrairement aux autres Spider-Men/Women, Peter est au courant du fait que le Spider-Man SupĂ©rieur est Octavius, ce qui crĂ©e un conflit entre les deux hommes et aboutit Ă  deux factions. CachĂ©s sur un univers protĂ©gĂ© par un Spider-Man Cosmique, la guerre contre les HĂ©ritiers voit beaucoup de Spider-Men mourir. Un des HĂ©ritiers, Karn, changera cependant de camp et aidera les Spider Ă  vaincre sa famille. Octavius essaiera d'en profiter cependant en tuant Karn pour obtenir un pouvoir dimensionnel, mais il sera stoppĂ© par Peter. Les Spider restants retourneront alors dans leurs univers respectifs.

À la suite de cela se produira cependant la fin de l'univers Marvel, oĂč Spider-Man mourra avec presque toute la Terre, pour laisser place Ă  l'Ă©vĂ©nement Secret Wars, oĂč de nombreux univers cohabiteront sur une seule planĂšte, entraĂźnant ainsi plusieurs versions diffĂ©rentes de Spider-Man.

All New, All Different

AprĂšs la fin des Secret Wars, le Multivers est restaurĂ© ainsi que Spider-Man. L'histoire reprend plusieurs mois aprĂšs la fin des Ă©vĂ©nements prĂ©cĂ©dents et marque un changement par rapport Ă  la vie de Peter, qui est maintenant un PDG Ă  succĂšs. Il affiche ouvertement son lien avec Spider-Man, se prĂ©sentant comme son fournisseur, sans avouer cependant qu'ils sont une et mĂȘme personne, engageant alors une doublure pour jouer Spider-Man quand il est occupĂ© (tout ça pouvant faire penser au style de vie de Iron Man plusieurs annĂ©es auparavant). Dans cet univers, un autre Spider-Man est Ă©galement prĂ©sent : le jeune Miles Morales (originellement de l'univers Ultimate).

Description

Personnalité

Peter Parker, sous son identitĂ© de Spider-Man, est un adepte du monologue : il se parle Ă  lui-mĂȘme pendant ses sorties en ville et fait preuve d'un humour trĂšs particulier. En effet, il lance souvent des plaisanteries ou des vannes, parfois au beau milieu d'un combat, et trĂšs souvent pour se moquer de ses ennemis. Ces plaisanteries l'aident Ă  dĂ©dramatiser certaines situations et Ă  dompter le stress. Elles ont aussi le don d'exaspĂ©rer les super-vilains, la plupart se prenant bien trop au sĂ©rieux pour supporter ce dĂ©dain de la part du Tisseur, mais elles agacent Ă©galement ses propres alliĂ©s (surtout Daredevil), qui ne manquent pas de le lui faire savoir. Il lui arrive cependant d'ĂȘtre sĂ©rieux, voire de se montrer grave ou menaçant.

Il possĂšde aussi un cĂŽtĂ© obscur et vindicatif. Lorsqu'il se voit dĂ©passĂ© par les Ă©vĂšnements, ses rĂ©actions peuvent ĂȘtre d'une violence extrĂȘme, au point de choquer d'autres hĂ©ros et d'horrifier ses ennemis. Si ce cĂŽtĂ© obscur et vindicatif est combinĂ© avec le Symbiote, il peut devenir un des hĂ©ros les plus puissants du monde de Marvel mais aussi l'un des plus dangereux.

Il a cependant un code moral trĂšs strict, guidĂ© par le fameux adage: « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilitĂ©s Â», qui l'empĂȘche de franchir la ligne rouge et lui impose parfois sa conduite. Ce sens des responsabilitĂ©s est aussi Ă  double tranchant, car Peter Parker se sent profondĂ©ment coupable de tous les malheurs qui arrivent Ă  ses proches ou aux autres.

Pouvoirs, capacités et équipement

La morsure d'une araignĂ©e radioactive dĂ©clencha dans le corps de Peter Parker des mutations, lui confĂ©rant des super-pouvoirs[16]. Dans les histoires originales de Stan Lee et Steve Ditko, Spider-Man a la capacitĂ© de s'accrocher aux murs, une force surhumaine, un sixiĂšme sens (« sens d'araignĂ©e Â») qui l'alerte au danger, un Ă©quilibre parfait, ainsi qu'une vitesse et une agilitĂ© surhumaine[16]. Le personnage a Ă©tĂ© initialement conçu par Stan Lee et Steve Ditko comme intellectuellement douĂ©, mais les auteurs postĂ©rieurs ont reprĂ©sentĂ© son intellect au niveau du gĂ©nie[17].

AcadĂ©miquement brillant, Peter Parker possĂšde une expertise dans les domaines des sciences appliquĂ©es, en chimie, physique, biologie, ingĂ©nierie, mathĂ©matiques et mĂ©canique. Avec ses talents, il fabrique lui-mĂȘme ses costumes de Spider-Man pour dissimuler son identitĂ©, et il a construit de nombreux dispositifs qui complĂštent ses pouvoirs, notamment des lances-toiles mĂ©caniques[16].

  • Spider-Man peut s'accrocher Ă  n'importe quelle surface par les mains et les pieds, puis, plus tard, par le reste de son corps, lui permettant d'escalader murs, plafonds et autres parois sans aucun effort, Ă  la façon d'une araignĂ©e. Il est conscient de ce pouvoir et le maĂźtrise avec une grande facilitĂ©, pouvant l'activer et le dĂ©sactiver Ă  volontĂ©. Plusieurs hypothĂšses ont Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©es pour expliquer cette capacitĂ© : parfois dĂ©crite comme une capacitĂ© Ă  altĂ©rer son attraction terrestre, elle a plus tardivement dans les films Ă©tĂ© expliquĂ©e par la prĂ©sence de poils-crochets microscopiques sur les mains, permettant de s'accrocher sur les murs Ă  la maniĂšre d'un gecko, hypothĂšse cependant rĂ©futĂ©e en comics par le fait que n'importe quelle partie de son corps puisse adhĂ©rer, et ce, mĂȘme au travers de son costume ou sur des surfaces glissantes ou mouillĂ©es.
  • Son agilitĂ©, ses rĂ©flexes et son sens de l'Ă©quilibre sont similaires Ă  ceux d'une araignĂ©e : il peut sauter Ă  des distances dĂ©mesurĂ©es sans subir de dĂ©gĂąts Ă  l'atterrissage, courir sur les toits de maisons sans aucun risque de tomber ou encore se tenir en position accroupie, la tĂȘte en bas pendant de longues durĂ©es sans que cela ne lui soit inconfortable. Cela est expliquĂ© par une « conscience de son environnement Â», qui lui permet d'obtenir la position d'Ă©quilibre parfaite, peu importe les conditions.
  • L'intĂ©gralitĂ© de ses capacitĂ©s, qu'il s'agisse de sa force, son endurance, sa rĂ©sistance, ses rĂ©flexes ou ses capacitĂ©s de rĂ©gĂ©nĂ©ration, sont supĂ©rieures Ă  celles d'un humain ordinaire, techniquement Ă©gales Ă  celle d'une araignĂ©e qu'aurait sa taille. Le niveau exact de ce pouvoir varie selon les versions : dans le comics, il est capable de soulever jusqu'Ă  10 tonnes voir 20 tonnes selon les pĂ©riodes, il a Ă©tĂ© vu assommer un tyrannosaure d'un coup de poing, supporter des coups impressionnants, guĂ©rir de fractures en quelques heures ou mĂȘme devenir complĂštement aveugle avant d'en guĂ©rir au bout d'une heure.
  • Il possĂšde un « sens d'araignĂ©e Â», sorte de don de prĂ©cognition l'avertissant de tout danger proche. La maĂźtrise de ce don varie selon les versions, mais, traditionnellement, il l'avertit au moins lorsqu'un danger est proche, lui donnant une longueur d'avance pour rĂ©agir ou esquiver. Dans certains cas, il lui permet d'anticiper presque les coups, renforçant son style de combat ou indiquant d'oĂč vient le danger. Certaines versions oĂč Spider-Man a entraĂźnĂ© son sens lui permettent mĂȘme de quasiment lire l'avenir, Wolverine notant simplement qu'il « sait Â» des choses. Cependant, ce sens ne s'arrĂȘte pas lĂ  et peut notamment repĂ©rer des frĂ©quences prĂ©cises, ce dont Parker se sert pour suivre les traceurs qu'il pose sur ses ennemis, mais qui peut ĂȘtre utilisĂ© contre lui, notamment par Iron Man qui a rĂ©ussi Ă  dĂ©crypter son fonctionnement. À noter que ce sens le relie Ă  Silk d'une maniĂšre inconnue, chacun ayant alors comme un lien mental avec l'autre lui indiquant sa position.
  • Des appareils de sa crĂ©ation fixĂ©s sur ses poignets lui permettent, lorsqu'il presse un bouton sur ses paumes, de crĂ©er et projeter de ses mains une toile extrĂȘmement solide et collante qui se dissout au bout d'une heure. Cette toile lui sert comme arme pour immobiliser ses ennemis, mais aussi pour faire des structures sur lesquelles se maintenir, des parachutes et des fils sur lesquels se balancer. Le dĂ©faut est qu'il doit recharger rĂ©guliĂšrement les appareils, dont il fabrique lui-mĂȘme les munitions.
Ce pouvoir a été remplacé à plusieurs reprises par la capacité, acquise de plusieurs façons (d'abord avec le symbiote, puis avec la mutation de la saga L'Autre), de générer de la toile organique naturellement. Dans les films de Sam Raimi, il peut dÚs le début générer de la toile organique. Plusieurs variantes de ces toiles furent fabriquées, comme des toiles pouvant faire des décharges ou encore des toiles givrantes. Ses lanceurs peuvent aussi tirer des traceurs, que Spider-Man peut suivre avec son sens d'araignée.
  • Dans la saga Spider-Man : L'Autre (en), il avait acquis une capacitĂ© de vision nocturne, une amĂ©lioration de l'ensemble de ses capacitĂ©s, et le pouvoir de faire jaillir deux dards injectant un venin paralysant de ses poignets. Toutefois, il maĂźtrisait mal ces dards. Il a, semble-t-il, perdu ce pouvoir par la suite.

Costumes

Cosplay représentant Spider-Man dans son costume classique rouge et bleu.
Cosplay du costume noir de Spider-Man.

Le costume rouge et bleu classique

Ce costume est en tissu rouge et bleu, avec un motif de toile noire et une araignĂ©e de mĂȘme couleur sur la poitrine. C'est le costume principal. À ce costume classique s'ajoute une sĂ©rie de gadgets sophistiquĂ©s : des lances-toiles cachĂ©s sous les gants, une ceinture comprenant un signal projetant le signe de l'araignĂ©e, des cartouches de toile de rechange, des traceurs magnĂ©tiques pour suivre ses ennemis et l'appareil photo miniature qui permet Ă  Peter Parker de vendre ses photographies au Daily Bugle. Dans les films de Sam Raimi, le jet de toile est fait par Spider-Man lui-mĂȘme, grĂące Ă  une mutation de ses poignets lors de la piqĂ»re d'araignĂ©e initiale. Cette modification de pouvoirs fut injectĂ©e tout d'abord en 2004 dans la sĂ©rie Spectacular Spider-Man (scĂ©narisĂ©e par Paul Jenkins), mais les scĂ©naristes des autres sĂ©ries n'ont pas relayĂ© ce changement, si bien que ce pouvoir refit irruption Ă  l'issue de la saga L'Autre (The Other, Ă©crite par Joe Michael Straczynski et rĂ©partie sur toutes les sĂ©ries rĂ©guliĂšres Spider-Man en 2005).

Le costume noir (Symbiote)

Dans Secret Wars, l'AraignĂ©e porte un costume noir qui se rĂ©vĂšle ĂȘtre un symbiote, qui recouvre le corps de ses hĂŽtes et se nourrit de leur adrĂ©naline. Ce costume lui permet de tirer de la toile de maniĂšre illimitĂ©e (sans cartouches) et, par simple pensĂ©e, il peut l'enlever en partie ou intĂ©gralement. Ce costume accroĂźt aussi sa rapiditĂ© et sa capacitĂ© de saut. Il s'en sĂ©pare avec l'aide de Mr. Fantastic, en l'emprisonnant dans une cage de verre grĂące Ă  un rayon sonique.

Le second costume noir : aprĂšs la disparition du premier, c'est la Chatte noire qui offre un costume de mĂȘme couleur que le symbiote Ă  Peter. À la suite de l'agression de sa femme Mary Jane par Venom, Peter le fit brĂ»ler. Cependant, le costume noir rĂ©aparut aprĂšs l'Ă©vĂ©nement Civil War quand Peter fut pendant un temps hors-la-loi.

L’armure

Armure blindée. Afin de combattre les Nouveaux Exécuteurs, un groupe de malfrats surarmés, Peter élabore une version en métal blindé de son costume rouge et bleu. Celui-ci est réalisée dans un alliage pseudo-métallique (Web of Spider-Man #100). L'armure réduisant son agilité, Spidey s'en débarrassa pour plus de liberté de mouvement.

Le costume Scarlet Spider de Ben Reilly

Un costume rouge et bleu légÚrement différent qui est en fait celui du clone de Peter, Ben Reilly dans la Saga du Clone (Web of Spider-Man #118). Le costume est tout rouge écarlate (Scarlet signifie écarlate en anglais), un gilet bleu avec les manches déchirées et une capuche, des lance-toiles sur les avant-bras (visibles), une ceinture avec des recharges de toile et des petits sacs au niveau des talons.

Le rouge et bleu version Ben Reilly

Quand il reprend le rĂŽle de Spider-Man, Ben dĂ©cide de revisiter son costume. Dans la mĂȘme matiĂšre que le costume originel, celui-ci se distingue par une grosse araignĂ©e situĂ©e au centre du torse, une alternance du rouge/bleu au niveau des doigts, le bas du costume tout bleu avec juste la moitiĂ© des mollets en rouge. Sur les avant-bras se situent les lances toiles (visibles) qui peuvent projeter soit de la toile classique soit de la toile impact (uniquement utilisĂ©e par Ben). C'est ce costume qui sera utilisĂ©e par Spider-Girl dans l'univers MC2.

Le costume isolant

Grùce à ce costume en caoutchouc, Spider-Man possÚde une protection contre Electro et ses dangereuses décharges. (Amazing Spider-Man #425)

Iron-Spidey

À la suite de la mort apparente de Peter dans la saga L'Autre, ses proches se dĂ©barrassent de toute trace de son identitĂ© secrĂšte. Lorsqu'il fait son retour, il n'a donc plus de Spider-costume et Tony Stark alias Iron Man lui en conçoit alors un nouveau Ă  titre temporaire. Stark Ă©tant le crĂ©ateur du costume, il dĂ©cide de lui donner ses couleurs. Il est mentionnĂ© dans Civil War que ce costume est pare-balles, et rend Spider-Man invisible. Les lentilles du masque sont dorĂ©es (The Amazing Spider-Man #529).

Le costume furtif

Pour infiltrer le repaire du CaĂŻd afin de rĂ©cupĂ©rer un objet volĂ©, Spider-Man crĂ©e un nouveau costume, grĂące aux matĂ©riaux et technologies disponibles aux Laboratoires Horizon, oĂč il travaille sous son identitĂ© de Peter Parker. Ce costume a le pouvoir de rĂ©flĂ©chir la lumiĂšre, ce qui le rend invisible. Il le protĂšge Ă©galement des pouvoirs du nouveau Super-Bouffon. À cette occasion, il ajoute divers gadgets Ă  son costume, dont une lampe Ă  ultraviolets, et des lanceurs de toile Ă  commande vocale. (Publication en français : Spider-Man no 143, dĂ©cembre 2011).

Le costume de la Fondation du Futur

AprÚs la mort présumée de la Torche humaine, Peter Parker rejoint les Quatre Fantastiques, temporairement renommés La Fondation du Futur. Dans cette équipe, Spider-Man arbore les couleurs noires et blanches ainsi que le logo de la Fondation (à la place du logo de l'araignée). Ce costume a la particularité de pouvoir inverser ses couleurs (passant du noir sur fond blanc au blanc sur fond noir) à volonté.

Le costume de Miles Morales

AprĂšs la mort de Peter Parker dans Ultimate Spider-Man, le jeune Miles Morales reprend le flambeau de son prĂ©dĂ©cesseur. Les membres des Vengeurs lui offrent un nouveau costume noir avec un "V" rouge sur le torse, faisant transition avec le motif de toile rouge sur le haut du torse et la tĂȘte. Un symbole d'araignĂ©e rouge orne la poitrine, et les doigts sont rouges au motif de toile noire.

Le costume Scarlet Spider de Kaine Parker

Lorsque Kaine, un clone ratĂ© de Peter Parker, devient le nouveau Scarlet Spider dans sa propre sĂ©rie (Scarlet Spider #01), il porte une nouvelle version du Costume Furtif: rouge Ă©carlate avec le haut du torse, les Ă©paules, la tĂȘte et les doigts en noir, un motif d'araignĂ©e noir sur le torse, et les yeux rouges. Les lances-toiles sont cette fois-ci cachĂ©s (contrairement au premier Scarlet Spider). Ce costume possĂšde, de plus, la capacitĂ© de s'auto-rĂ©parer par la seule force de la pensĂ©e.

Entourage

Cosplay de Spider-Man, Gwen Stacy (Ă  gauche) et Mary Jane Watson (Ă  droite).

Famille

  • Mary Parker : mĂšre, dĂ©cĂ©dĂ©e (Annual Spider-Man #5)
  • Richard Parker : pĂšre, dĂ©cĂ©dĂ©, (Annual Spider-Man #5)
  • May Parker, nĂ©e Reilly : tante, (Amazing Fantasy #15)
  • Benjamin « Ben Â» Parker : oncle, dĂ©cĂ©dĂ©, (Amazing Fantasy #15)
  • Mary Jane Watson : ex-femme, (Amazing Spider-Man #42)
  • May Parker : fille (dans un univers parallĂšle oĂč Peter et Mary Jane sont toujours mariĂ©s), surnommĂ©e « Mayday Â» d’aprĂšs la tante de Peter.

Amis et fréquentations dans sa vie civile

Alliés

Spider-Man a Ă©galement croisĂ© la route de hĂ©ros venus d’autres maisons d’édition, lors de crossover occasionnels :

Relation avec les autres héros

Représentation de Spider-Man dans une rue de Barcelone (2010).

Bien que plusieurs hĂ©ros, comme Daredevil et Wolverine, trouvent son sens de l'humour Ă©nervant, Spider-Man a gagnĂ© le respect de plusieurs d'entre eux grĂące Ă  son engagement Ă  faire le bien et son refus de renoncer. La PanthĂšre noire a mĂȘme une fois permis Ă  Spider-Man de manger le fruit de la famille royale de Wakanda, en le dĂ©crivant comme un guerrier avec le cƓur d'un roi[18]. De mĂȘme, Captain America fut impressionnĂ© par ses capacitĂ©s lorsqu'ils se sont battus cĂŽte Ă  cĂŽte[19] et comme d'autres hĂ©ros, Spider-Man fut profondĂ©ment affectĂ© par la mort de Steve Rogers. Pendant la tentative d'Ă©vasion de Dormammu d'une autre dimension oĂč il avait Ă©tĂ© exilĂ©, le Docteur Strange rĂ©ussit Ă  s'avertir de la fuite de Dormammu en envoyant Spider-Man dans le passĂ© quelques instants avant qu'il ne s'Ă©chappe ; le Tisseur a par la suite rĂ©ussi Ă  convaincre les hĂ©ros rassemblĂ©s d'attendre un moment avant d'intervenir pour donner du temps au Docteur Strange pour rĂ©gler le problĂšme. Bien que Spider-Man n'avait aucune preuve pour prouver la vĂ©racitĂ© de son histoire, les hĂ©ros rassemblĂ©s, composĂ©s de Mr Fantastique, la Torche Humaine, Iron Man, Thor et Cyclope l'ont tous cru sur parole[20].

Ses amis les plus proches dans ses aventures incluent Daredevil et la Torche Humaine, bien que sa relation avec Daredevil soit plus sĂ©rieuse que celle avec la Torche Humaine avec qui il partage un mĂȘme humour. Spider-Man a aussi dĂ©veloppĂ© des liens d'amitiĂ© avec des hĂ©ros des rues de New York, qui incluent la Chatte noire, le RĂŽdeur, La Cape et l'ÉpĂ©e et Toxin. Il s'entend trĂšs bien avec pratiquement tous ses coĂ©quipiers, notamment avec Wolverine. Bien que les deux hommes aient eu des diffĂ©rends, ils se respectent et s'entendent bien (Spider-Man est convaincu que Wolverine est un homme bien, ce que Wolverine apprĂ©cie, et Wolverine se soucie des problĂšmes de Spider-Man). Wolverine Ă©prouva cependant une attirance envers Mary Jane lorsqu'elle habitait avec les Nouveaux Vengeurs, ce qui provoqua de graves tensions entre Spider-Man et lui[21].

Il reste assez proche des Quatre Fantastiques bien que leur premiĂšre rencontre fĂ»t difficile. Il les affronta afin de leur dĂ©montrer qu’il mĂ©ritait une place dans l'Ă©quipe, ayant besoin d'argent pour aider sa famille. Les Fantastiques ne pouvant le rĂ©munĂ©rer, le Tisseur renonça Ă  rentrer dans l'Ă©quipe. Lorsque les Quatre Fantastiques furent supposĂ©s morts, Spider-Man intĂ©gra une Ă©quipe de remplacement crĂ©Ă©e afin de venger la mort de ceux-ci, composĂ©e de lui-mĂȘme, Wolverine, Hulk et Ghost Rider (Dan Ketch). Il Ă©tait le chef non officiel de l'Ă©quipe.

Iron Man devint en quelque sorte un mentor pour Spider-Man, et il l’encouragea Ă  dĂ©mĂ©nager avec Mary Jane et May Ă  la Tour Stark aprĂšs la destruction de leur maison lors d’un combat. Iron Man fournit Ă©galement Ă  Spider-Man un ensemble d’armures qui amĂ©liorent ses pouvoirs. Lors de Civil War, Spider-Man devint le bras droit d'Iron Man et rendit publique son identitĂ© secrĂšte, afin de montrer son soutien Ă  la loi. Perdant progressivement confiance en Stark Ă  cause des choix moralement douteux des partisans de la loi en gĂ©nĂ©ral et de Tony en particulier, mais aussi Ă  cause de la mort de Goliath durant l’une des confrontations entre les deux groupes, Spider-Man finit par rejoindre la rĂ©sistance. Par la suite, Iron Man et Spider-Man vont s'accuser mutuellement de trahison.

Deadpool et Spider-Man se sont rencontrĂ©s de nombreuses fois. Spider-Man n'apprĂ©cie pas beaucoup le mercenaire, tandis que Deadpool considĂšre Spider-Man comme l'une de ses idoles. Les deux personnages ayant la particularitĂ© d'ĂȘtre sarcastique, ils sont souvent amenĂ©s Ă  faire des « duels de blagues Â».

AprĂšs les Ă©vĂ©nements de One More Day (en), l'identitĂ© secrĂšte de Spider-Man redevint un secret une nouvelle fois. Il reste nĂ©anmoins un membre actif des Nouveaux Vengeurs, Ă  qui il a derniĂšrement rĂ©vĂ©lĂ© une nouvelle fois son secret, ainsi qu'aux Quatre Fantastiques, pour ainsi mieux coordonner les actions en Ă©quipe et Ă©tablir une relation de confiance. Daredevil (qui a refusĂ© de le savoir) et la Chatte noire ignorent actuellement l'identitĂ© de Spider-man.

Ennemis

Article dĂ©taillĂ© : Liste des ennemis de Spider-Man.

Les scĂ©naristes et dessinateurs qui se sont succĂ©dĂ© pendant plusieurs annĂ©es sur les titres Spider-Man ont rĂ©ussi Ă  Ă©tablir un large Ă©ventail de super-vilains pour lui faire face[note 1]. Comme Spider-Man, la plupart de ces crĂ©atures ont subi un accident scientifique et ont tendance Ă  avoir des costumes ou des pouvoirs en relation avec les animaux. DĂšs ses dĂ©buts, Spider-Man a affrontĂ© des super-vilains tels que Le CamĂ©lĂ©on (introduit dans le comics The Amazing Spider-Man # 1, mars 1963), le Vautour (#2, mai 1963), Docteur Octopus (#3, juillet 1963), l'Homme-Sable (#4, septembre 1963), le LĂ©zard (#6, novembre 1963), Electro (#9, fĂ©vrier 1964), MystĂ©rio (#13, juin 1964), le Bouffon Vert (#14, juillet 1964), Kraven le chasseur (#15, aoĂ»t 1964), le Scorpion (# 20, janvier 1965), le Rhino (#41, octobre 1966), Shocker (#46, mars 1967), et le chef de la pĂšgre Wilson Fisk, Ă©galement connu comme le CaĂŻd[22]. La saga du clone rĂ©vĂšle le personnage de Miles Warren qui se transforme en un super-vilain surnommĂ© le Chacal[23]. AprĂšs la mort de Norman Osborn, un nouveau vilain plus mystĂ©rieux appelĂ© le Super-Bouffon a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ© pour le remplacer dans le numĂ©ro 238 jusqu'Ă  ce que Norman Osborn soit rĂ©utilisĂ©[24]. AprĂšs que Spider-Man s'est sĂ©parĂ© du symbiote, un nouvel antagoniste populaire est crĂ©Ă© avec Eddie Brock qui devient Venom dans le numĂ©ro 298 (mai 1988)[22], il a Ă©tĂ© un alliĂ© de Spider-Man contre une version beaucoup plus sombre de lui appelĂ© Carnage dans le numĂ©ro 344[25]. À certains moments, des ennemis de Spider-Man ont formĂ© des groupes tels que les Sinistres Six pour mieux le combattre[26]. Le Bouffon Vert, le Docteur Octopus et Venom sont gĂ©nĂ©ralement dĂ©crits comme les plus impitoyables et les meilleurs de ses adversaires[27],[28],[29].

Versions alternatives et dérivées de Spider-Man

Article dĂ©taillĂ© : Versions alternatives de Spider-Man.
Cosplay de Spider-Man dans sa version 2099.

Le Spider-Man que nous connaissons est celui de l’univers Marvel. Cependant, plusieurs versions diffĂ©rentes existent dans des univers parallĂšles et permettent des scĂ©narios qui ne sont pas soumis aux contraintes de la continuitĂ© Marvel.

Par ailleurs, Marvel Comics a dĂ©clinĂ© le thĂšme du super-hĂ©ros arachnĂ©en chez d’autres personnages.

  • Spider-Woman : quatre femmes ont portĂ© cette identitĂ©[30]
    • Jessica Drew, actuellement membre des Nouveaux Vengeurs ;
    • Julia Carpenter, anciennement membre des Vengeurs de la CĂŽte Ouest/Force Works et maintenant membre de la Division OmĂ©ga canadienne ;
    • Martha « Mattie Â» Franklin, que l’on a Ă©galement vue dans la sĂ©rie Alias. C’est la seule des quatre Spider-Women Ă  avoir un lien direct avec Spider-Man, car elle est apparue d’abord dans les sĂ©ries de ce personnage ;
    • Charlotte Witter.
  • Spider-Girl : elle vit dans un univers alternatif, baptisĂ© univers MC2 (pour Marvel Comics 2), dans lequel Peter Parker a arrĂȘtĂ© sa carriĂšre de super-hĂ©ros Ă  la suite d'un dernier combat contre le Bouffon Vert. Quinze ans plus tard, sa fille, May Parker, reprend le costume que portait Ben Reilly. Sa sĂ©rie rĂ©guliĂšre (scĂ©narisĂ©e par Tom DeFalco et dessinĂ©e par Pat Oliffe) s'arrĂȘta au numĂ©ro no 100, mais fut relancĂ©e sous le titre The Amazing Spider-Girl.
  • Spider-Man 2099 : ce hĂ©ros, dont les aventures se dĂ©roulent dans le futur, a eu sa sĂ©rie rĂ©guliĂšre jusqu’à ce que l’univers 2099 soit arrĂȘtĂ©. Il est ensuite rĂ©apparu dans la sĂ©rie Captain Marvel vol. 3, permettant Ă  Peter David de terminer des intrigues qu’il avait lancĂ©es, et s’est rĂ©cemment joint aux ExilĂ©s.
  • Scarlet Spider : c’est l'identitĂ© prise par Ben Reilly (le clone de Peter Parker) lorsqu'il se retrouva seul face Ă  une grave menace : Venom. Il a conservĂ© cette identitĂ© quelque temps, jusqu'Ă  ce qu'il croie ĂȘtre le vrai Peter Parker. Il prit alors l'identitĂ© de Spider-Man quelque temps, avant que la vĂ©ritĂ© ne soit rĂ©vĂ©lĂ©e par le Bouffon Vert : il Ă©tait bien le clone. Dans l'univers de Spider-Girl, Scarlet Spider fait aussi son apparition : Felicia Hardy (la Chatte noire) s'en sert pour venir en aide Ă  Spider-Girl.
  • Araña : Araña est la derniĂšre nĂ©e. CrĂ©Ă©e dans la nouvelle sĂ©rie Amazing Fantasy (publiĂ©e en France dans les pages de Spider-Man hors-sĂ©rie), elle obtint rapidement sa propre sĂ©rie. Ses pouvoirs sont liĂ©s Ă  la rĂ©interprĂ©tation qu'a fait Joe Michael Straczynski des pouvoirs de Spider-Man. Elle fait partie d'une mystĂ©rieuse organisation, fondĂ©e par Ezekiel, qui combat les « guĂȘpes Â». Rien n'est prĂ©vu pour la publication de la sĂ©rie en France.
  • Marvel Noir (Spider-Man Noir) #1-4 sorti en dĂ©cembre 2008, scĂ©nario de David Hine et Fabrice Sapolsky, dessins (Carmine Di Giandomenico, Patrick Zircher & Dennis Calero). Il porte un costume noir style rĂ©tro des annĂ©es 1930. L'histoire se dĂ©roule dans l'univers de Terre-7207.
  • Ultimate Spider-Man : l'adolescent Peter Parker de cet univers devient le premier Spider-Man, il a de nombreuses aventures avant de trouver la mort[31]. Miles Morales, un garçon d'origine latino-africaine, devient le second Spider-Man[32]. Il vit avec ses parents dans le quartier de Brooklyn Ă  New York.

Parodies

The Amazing Flagman, une parodie Ă©gyptienne de Spider-Man.

Spider-Man est un personnage qui fait partie de la culture amĂ©ricaine aussi n'est-il pas Ă©tonnant qu'il ait Ă©tĂ© parodiĂ© de nombreuses fois dans des comics (comme le Tales from Riverdale Digest #2 publiĂ© par Archie Comics par exemple) ou des films amateurs ou pornographiques (Spider-Man XXX: A Porn Parody[pertinence contestĂ©e]). MĂȘme Marvel a produit ses propres parodies publiĂ©es dans Not Brand Eech (Spider-Man devenant Spider-Ham).

Publications

Les aventures de Spider-Man ont Ă©tĂ© racontĂ©es dans de nombreuses sĂ©ries rĂ©guliĂšres, parmi lesquelles :

  • The Amazing Spider-Man vol.1 #1-441 (mars 1963 - novembre 1998), remplacĂ© par
    • The Amazing Spider-Man vol.2 #1-58 (janvier 1999 - novembre 2003), puis
    • The Amazing Spider-Man vol.1 #500-700 (dĂ©cembre 2003 - dĂ©cembre 2012), puis
    • The Superior Spider-Man #1-31 (janvier 2013 - mars 2014), puis
    • The Amazing Spider-Man vol.3 (sĂ©rie en cours) (avril 2014 - prĂ©sent)
  • The Spectacular Spider-Man vol.1 #1-263 (dĂ©cembre 1976 - novembre 1998), remplacĂ© par
    • Webspinners: Tales of Spider-Man #1-18 (janvier 1999 - juin 2000), remplacĂ© par une succession de mini-sĂ©ries diverses.
  • Spider-Man #1-74 (aoĂ»t 1990 - novembre 1996), remplacĂ© par
    • Peter Parker: Spider-Man vol.1 #75-98 (dĂ©cembre 1996 - dĂ©cembre 1998), puis
    • Peter Parker: Spider-Man vol.2 #1-57 (janvier 1999 - aoĂ»t 2003), puis
    • The Spectacular Spider-Man vol.2 #1-27 (septembre 2003 - juin 2005), puis
    • Friendly Neighborhood Spider-Man #1-24 (dĂ©cembre 2005 - novembre 2007)
  • Spider-Man Unlimited vol.1 #1-22 (mai 1993 – novembre 1998), revue trimestrielle Ă  la pagination plus Ă©levĂ©e que les autres sĂ©ries.
  • Untold Tales of Spider-Man #1-25 (septembre 1995 - octobre 1997), sĂ©rie situĂ©e au dĂ©but de la carriĂšre de l'Homme-AraignĂ©e.
  • Spider-Man Team-Up #1-7 (dĂ©cembre 1995 - juin 1997), sĂ©rie oĂč l'Homme-AraignĂ©e partage l'affiche avec un autre hĂ©ros. RemplacĂ© par
    • Marvel Team-Up vol.2 #1-11 (septembre 1997 - juillet 1998), sĂ©rie oĂč diffĂ©rents hĂ©ros partagent l'affiche.
  • Spider-Man Unlimited vol.2 #1-5 (dĂ©cembre 1999 – avril 2000), produit dĂ©rivĂ© de la sĂ©rie d'animation Les Nouvelles Aventures de Spider-Man.
  • Spider-Man's Tangled Web #1-22 (juin 2001 – mars 2003), sĂ©rie dĂ©diĂ©e Ă  des personnages secondaires voire inconnus.
  • Spider-Man Unlimited vol.3 #1-15 (mars 2004 – mai 2006), revue bimestrielle composĂ©e de deux histoires courtes.
  • Marvel Knights: Spider-Man #1-22 (juin 2004 - mars 2006), remplacĂ© par
    • The Sensational Spider-Man vol.2 #23-41 (avril 2006 - novembre 2007)
  • Marvel Team-Up vol.3 #1-25 (janvier 2005 - dĂ©cembre 2006), sĂ©rie oĂč l'Homme-AraignĂ©e partage l'affiche avec un autre hĂ©ros. RemplacĂ©e par
    • Spider-Man Family #1-9 (avril 2007 - aoĂ»t 2008), revue anthologique publiĂ©e bimestriellement. RemplacĂ©e par
    • The Amazing Spider-Man Family #1-8 (octobre 2008 - septembre 2009), revue anthologique publiĂ©e bimestriellement. RemplacĂ©e par
    • Web of Spider-Man vol.2 #1-12 (dĂ©cembre 2009 - novembre 2010)
  • Avenging Spider-Man #1-22 (novembre 2011 - juin 2013), sĂ©rie oĂč l'Homme-AraignĂ©e partage l'affiche avec un autre hĂ©ros. RemplacĂ©e par
    • Superior Spider-Man Team-Up #1-12 (juillet 2013 - avril 2014), sĂ©rie oĂč le Spider-Man SupĂ©rieur partage l'affiche avec un autre personnage.

À ces sĂ©ries situĂ©es sur la Terre 616 s'ajoutent des versions alternatives telles que l'univers Ultimate :

  • Ultimate Spider-Man #1-160 (octobre 2000 - juin 2011) de Brian Michael Bendis et Mark Bagley. RenommĂ©e « Ultimate comics Spider-Man Â» Ă  partir du numĂ©ro #133, le dernier arc de cette sĂ©rie relate la mort de Peter Parker.
  • Ultimate Comics Spider-Man vol.2 (septembre 2011 - 2014) de Brian Michael Bendis et Sara Pichelli. Cette sĂ©rie raconte comment Miles Morales, garçon de treize ans, obtient des pouvoirs d'araignĂ©e et dĂ©cide de reprendre le flambeau Ă  la suite de la mort de Peter Parker.
  • Spider-Men #1-5 (juin 2012-prĂ©sent) Cette mini-sĂ©rie de 5 numĂ©ros Ă©crits par Brian Michael Bendis et illustrĂ©s par Sara Pichelli raconte la rencontre de Peter Parker de l'univers « normal Â» et de Miles Morales, le Spider-Man de l'univers Ultimate.

Adaptation dans d'autres médias

De nombreuses adaptations animées pour la télévision et des films pour le cinéma ont vu le jour depuis la création du personnage.

La sĂ©rie de films Spider-Man de Sam Raimi dans laquelle Tobey Maguire interprĂšte le rĂŽle principal a connu un succĂšs planĂ©taire. Spider-Man a atteint la 11e place des films les plus vus au monde, avec un total de plus de 806 millions de dollars d'entrĂ©es. La suite Spider-Man 2 est sortie en 2004 et Spider-Man 3 en 2007.

Une nouvelle franchise, qui recommence l'histoire, a dĂ©butĂ© en juillet 2012 avec le premier opus intitulĂ© tout simplement The Amazing Spider-Man, sous la direction de Marc Webb avec Andrew Garfield dans le rĂŽle de Spider-Man. The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un hĂ©ros, sa suite, est sortie en avril 2014. La sortie d'un troisiĂšme opus a cependant Ă©tĂ© annulĂ©e, suite Ă  une rĂ©ception critique trĂšs mitigĂ©e du dernier film[33].

Depuis l'accord de Sony Pictures Entertainment et de Marvel Studios en fĂ©vrier 2015, il est dĂ©cidĂ© que Spider-Man sera intĂ©grĂ© dans le MCU lors de la 3e phase. C'est le jeune acteur anglais Tom Holland qui est choisi pour incarner le personnage, rajeuni pour l'occasion. AprĂšs une courte apparition en 2016 dans le film Ă©vĂšnement Captain America: Civil War, il a droit Ă  son propre film, Spider-Man: Homecoming, sorti en 2017. Est prĂ©vue une trilogie qui suivra les trois annĂ©es de lycĂ©e de Peter Parker[34].

Films

Interprété par Nicholas Hammond (1977-1979)
Nicholas Hammond incarne Spider-Man de 1977 Ă  1979.

Les films suivants sont en rĂ©alitĂ© des Ă©pisodes remontĂ©s de la sĂ©rie tĂ©lĂ©visĂ©e The Amazing Spider-Man :

Interprété par Tobey Maguire (2002-2007)
De gauche Ă  droite : Tobey Maguire, premier interprĂšte du personnage au cinĂ©ma ; Andrew Garfield, qui lui a succĂ©dĂ© et Tom Holland, qui reprend le rĂŽle dans l'univers cinĂ©matographique Marvel. De gauche Ă  droite : Tobey Maguire, premier interprĂšte du personnage au cinĂ©ma ; Andrew Garfield, qui lui a succĂ©dĂ© et Tom Holland, qui reprend le rĂŽle dans l'univers cinĂ©matographique Marvel. De gauche Ă  droite : Tobey Maguire, premier interprĂšte du personnage au cinĂ©ma ; Andrew Garfield, qui lui a succĂ©dĂ© et Tom Holland, qui reprend le rĂŽle dans l'univers cinĂ©matographique Marvel.
De gauche Ă  droite : Tobey Maguire, premier interprĂšte du personnage au cinĂ©ma ; Andrew Garfield, qui lui a succĂ©dĂ© et Tom Holland, qui reprend le rĂŽle dans l'univers cinĂ©matographique Marvel.


Interprété par Andrew Garfield (2012-2014)

L'univers cinématographique Spider-man a été annoncé par Sony Pictures Entertainment en décembre 2013.

Interprété par Tom Holland dans l'Univers cinématographique Marvel (depuis 2016)

En février 2015, Marvel Studios conclut un accord avec Sony Pictures et annonce que Spider-Man intÚgre l'univers cinématographique Marvel afin de pouvoir rejoindre les Avengers, comme dans les comics. C'est le jeune acteur Tom Holland[36] qui reprend le rÎle-titre.

Films d'animation

Séries télévisées

SĂ©ries tĂ©lĂ©visĂ©es d’animation

  • 1967 : L'AraignĂ©e de Robert L. Lawrence, avec Paul Soles (VF : Ronald France puis Daniel Roussel)[37].
  • 1981-1982 : Spider-Man (en).
  • 1981-1983 : Spider-Man et ses amis extraordinaires (en).
  • 1994-1998 : Spider-Man, l'homme-araignĂ©e, avec Christopher Daniel Barnes (VF : Nicolas MariĂ©). Sans aucun doute la plus longue et la plus connue des adaptations de l'homme araignĂ©e. Elle a toutefois nĂ©gligĂ© certains personnages, qui reprendront leur importance dans certaines sĂ©ries qui suivront.
  • 1999-2000 : Les Nouvelles Aventures de Spider-Man, avec Rino Romano (VF : Denis Laustriat). SĂ©rie tĂ©lĂ©visĂ©e d'animation composĂ©e d'une seule saison. Au lieu de relancer la sĂ©rie Spider-Man, l'homme araignĂ©e, les dĂ©veloppeurs dĂ©cidĂšrent d'inventer un nouveau concept, qui s'Ă©loigne beaucoup de l'histoire originale. La sĂ©rie ne rencontre pas le succĂšs attendu Ă  cause peut ĂȘtre de l'Ă©cart avec la premiĂšre sĂ©rie, mais surtout de la banqueroute qui touche Marvel Comics Ă  cette Ă©poque.
  • 2003 : Spider-Man : Les Nouvelles Aventures, avec Neil Patrick Harris (VF : FrĂ©dĂ©ric MĂ©aux). SĂ©rie tĂ©lĂ©visĂ©e d'animation en 3D qui fait suite au film de Sam Raimi sorti en 2002. La sĂ©rie est composĂ© d'une seule saison. L'auteur Brian Michael Bendis a participĂ© au projet.
  • 2008-2009 : Spectacular Spider-Man, avec Josh Keaton (VF : Damien Ferrette). SĂ©rie tĂ©lĂ©visĂ©e d'animation composĂ© de deux saisons, diffusĂ©e en France en 2008. Cette sĂ©rie est sans doute celle qui s'inspire le plus du comic, malgrĂ© quelques changements et des inspirations d'autres versions, dont le film et la sĂ©rie Ultimate Spider-Man. Certains personnages, totalement supprimĂ©s dans les adaptations prĂ©cĂ©dentes — comme Gwen Stacy ou Liz Allen â€” reprennent une place assez importante. Spectacular Spider-Man semble Ă  ce jour l'adaptation la plus apprĂ©ciĂ©e des fans. Une troisiĂšme saison est annulĂ©e pour des raisons commerciales.
  • 2012-2017 : Ultimate Spider-Man, avec Drake Bell (VF : SĂ©bastien HĂ©brant). En 2012, Disney rachĂšte la licence Spectacular Spider-Man Ă  Marvel et crĂ©Ă© ce dessin animĂ©. La sĂ©rie s’achĂšve aprĂšs quatre saisons de 26 Ă©pisodes chacune[38]. La sĂ©rie est caractĂ©risĂ©e par un humour visuel trĂšs frĂ©quent, comparable Ă  celui de la sĂ©rie Teen Titans : Les Jeunes Titans (petits personnages, dĂ©formations) et par de nombreuses apartĂ©s de Peter Parker avec les tĂ©lĂ©spectateurs, comparables Ă  ceux de Deadpool.
  • depuis 2017 : Spider-Man avec Robbie Daymond (VF : Pierre Le Bec). SĂ©rie animĂ©e la plus rĂ©cente Ă  ce jour.

Jeux vidéo

Le personnage a Ă©tĂ© utilisĂ© dans plusieurs jeux de plates-formes et Action-RPG :

Le personnage apparaßt également en tant que personnage déblocable dans le jeu vidéo Tony Hawk's Pro Skater 2.

Jeux de plateau

Spider-Man apparaĂźt Ă©galement dans le jeu de plateau HeroScape Marvel et dans le jeu de figurines Ă  collectionner Heroclix produit par Wizkids. Il existe mĂȘme un jeu de plateau nommĂ© Spider-Man oĂč il est possible d'incarner les hĂ©ros et les super-vilains de la sĂ©rie[39].

Dans la culture populaire

Le président américain Barack Obama à la Maison-Blanche simulant sa capture par un enfant costumé en Spider-Man (2012).
  • En janvier 2009, Barack Obama figure sur la couverture de The Amazing Spider-Man #583, sous-titrĂ© « The Amazing Spider-Man Presidents Day Special Â», dans l'histoire Spidey Meets the President! (en). Le comic est publiĂ© une semaine avant son inauguration au poste de prĂ©sident des États-Unis[40],[41].
  • Par ailleurs, en octobre 2012, une photo Ă  caractĂšre humoristique est publiĂ©e par la Maison-Blanche figurant le prĂ©sident Obama non loin du bureau ovale en train d'ĂȘtre capturĂ© par un jeune enfant costumĂ© en Spider-Man[42],[43].

Notes et références

Notes

  1. ↑ Salvatore Mondello, « Spider-Man: Superhero in the Liberal Tradition Â», The Journal of Popular Culture, vol. X, no 1,‎ , p. 232–238 (DOI 10.1111/j.0022-3840.1976.1001_232.x) :

    « a teenage superhero and middle-aged supervillains—an impressive rogues' gallery which includes such memorable knaves and grotesques as the Vulture, Â»

Références

  1. ↑ a b c d e f g h i j et k « EncyclopĂ©die - Spider-Man (Parker) Â», marvel-world.com (consultĂ© le 13 juin 2019).
  2. ↑ « ComicsVF Â»
  3. ↑ AurĂ©lia Vertaldi, « Peter Parker meurt dans le nouveau comic Spider-Man Â», sur Le Figaro.fr, .
  4. ↑ Jean Depelley, « Ă€ l’occasion des 50 ans du personnage : l’origine de Spider-Man ! – 1Ăšre partie Â», sur bdzoom.com, (consultĂ© le 5 juillet 2012)
  5. ↑ Jean Depelley, « Ă€ l’occasion des 50 ans de Spider-Man ! – 2e partie : Les dĂ©buts de Spider-Man Ă  Marvel Â», sur bdzoom.com, (consultĂ© le 5 juillet 2012)
  6. ↑ (en) Amazing Spider-Man Annual #5 (1968), Marvel Comics.
  7. ↑ (en) Amazing Fantasy #15 (aoĂ»t 1962), Marvel Comics.
  8. ↑ Tom DeFalco, Spider-Man : L'Homme-AraignĂ©e, MontrĂ©al, Édition Hurtubise HMH ltĂ©e, , 168 p. (ISBN 2-89428-610-4), p. 20 Ă  22
  9. ↑ De Falco, pages 20-21.
  10. ↑ (en) Amazing Spider-Man #1 (1963), Marvel Comics.
  11. ↑ Amazing Spider-Man #130 & 131 - 1974
  12. ↑ Amazing Spider-Man #121 - 1973
  13. ↑ Amazing Spider-Man #149 - 1975
  14. ↑ (en) « Comic fans fume as Marvel erases Spidey-MJ marriage Â», sur USATODAY (consultĂ© le 20 fĂ©vrier 2010)
  15. ↑ (en) « What I did with One More Day Â», sur Youtube (consultĂ© le 20 fĂ©vrier 2010)
  16. ↑ a b et c (en) Lois H. Gresh et Robert Weinberg, The Science of Superheroes, John Wiley & Sons, Inc., 2002 (ISBN 0-471-02460-0) (prĂ©sentation en ligne).
  17. ↑ (en) Kit Kiefer et Jonathan Couper-Smartt, Marvel Encyclopedia Volume 4: Spider-Man, New York, Marvel Comics, (ISBN 0-7851-1304-5)
  18. ↑ Friendly Neighborhood Spider-Man #2
  19. ↑ New Avengers #3
  20. ↑ The Amazing Spider-Man no 500
  21. ↑ Marvel Knights Spider-Man #13
  22. ↑ a et b (en) The Amazing Spider-Man (Marvel, 1963 Series) sur la Grand Comics Database
  23. ↑ (en) Peter Sanderson, The Marvel Comics Guide to New York City, New York City, Pocket Books, (ISBN 9781416531418), p. 30–33
  24. ↑ (en) Tom DeFalco, Comics Creators on Spider-Man, Londres, Titan Books, , poche (ISBN 978-1-84023-422-0)
  25. ↑ Maximum Carnage, mai-aoĂ»t 1963, Marvel Comics, (ISBN 0-7851-0987-0)
  26. ↑ (en) « Broadway's 'Spider-Man spin's magic' Â», Kansas City Star (consultĂ© le 26 mai 2011)
  27. ↑ (en) Hilary Goldstein, « Spider-Man villain poll Â», IGN, (consultĂ© le 1er octobre 2006)
  28. ↑ (en) « The 20 Greatest Spider-Man Villains Â», Blogzarro.com (consultĂ© le 20 mars 2010)
  29. ↑ (en) « Fans : Top Ten : Top Ten Greatest Spider-Man Villains Â», SpiderFan.org, 1er septembre 2003-09-01 (consultĂ© le 20 mars 2010)
  30. ↑ À noter qu’une Spider-Woman fit son apparition dans la sĂ©rie Ultimate Spider-Man aux alentours du no 100.
  31. ↑ http://www.geekculture.fr/ultimate-spiderman-160-breves
  32. ↑ http://www.geekculture.fr/ultimate-comics-all-new-spiderman-1-actualites
  33. ↑ https://www.lci.fr/cinema/spider-man-mais-pourquoi-andrew-garfield-a-t-il-ete-vire-de-la-saga-2064430.html
  34. ↑ https://screenrant.com/spider-man-homecoming-trilogy-high-school/
  35. ↑ EncyclocinĂ©
  36. ↑ « Spider-Man : c'est officiel, Tom Holland est le nouveau super-hĂ©ros Â», Thomas Destouches, AllocinĂ©.fr, 23 juin 2015.
  37. ↑ Cette sĂ©rie fut diffusĂ©e pour la premiĂšre fois en France dix ans plus tard.
  38. ↑ « Une Featurette pour le final d'Ultimate Spider-Man Â», comicsblog.fr, 5 Janvier 2017.
  39. ↑ Philippe Maurin, « Spider-Man de Christophe Boelinger Â», TricTrac,‎ (lire en ligne).
  40. ↑ « Amazing Spider-Man (The) (TPB) INTHC. Election day (Obama cover) Â», sur Bedetheque.com (consultĂ© le 4 mars 2017).
  41. ↑ (en) « AMAZING SPIDERMAN 583 1st Printing OBAMA VARIANT Â», prĂ©sentation en ligne sur amazon.com
  42. ↑ « Obama pris dans la toile de Spiderman Â», Europe 1.fr, 20 dĂ©cembre 2012.
  43. ↑ « PHOTO. Barack Obama joue Ă  Spider-Man dans le Bureau ovale Â», The Huffington Post.fr, 20 dĂ©cembre 2012.

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catĂ©gorie consacrĂ©e Ă  ce sujet : Spider-Man.

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre, distribué sous license GFDL (liste des auteurs)
Pour accéder à la version originale de cet article ou pour participer à Wikipédia, il sous suffit de suivre ce lien
An article from Wikipedia, the free encyclopedia, distributed under GFDL (authors)
To view the original version of this article or to improve Wikipedia, just follow this link